AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeMar 3 Fév - 14:48



❝Devenir une Eta Iota - mode d'emploi❞
Sasha & Emmalee
Pauvre Sasha, depuis qu'il était sous ma responsabilité, je ne l'avais pas épargné sur les trucs de fille à faire et sur les tenues que je lui faisais porter. Aujourd'hui était le dernier jour où j'allais me montrer vraiment sadique. Il ne fallait as que je lui donne une mauvaise image de la confrérie après tout, même si c'était sûrement trop tard. Bon, ce n'était pas très grave, au moins je me serais bien amusée. Alors que je discutais avec lui au petit-déjeuner, je lui demandais ce que selon lui, on allait faire, j'étais curieuse de savoir ce que pouvait s'imaginer un garçon. Bien-sûr sa réponse fut un peu ce à quoi je m'attendais. Non, la lèche-vitrine, j'allais lui épargner, il devait sûrement déjà en avoir fait avec une fille donc ce ne serait pas une expérience nouvelle pour lui.

« Hmm, je n'avais pas pensé t'emmener boire un coup, mais pourquoi pas, on pourra y aller si on a le temps de faire ce que j'ai prévu. »

À la fin du petit-déjeuner, je partis dans ma salle de bain et me préparer pour la journée avant d'amener à Sasha ce que j'avais prévu pour lui. Je lu précisais qu'il n'était ps obligé de s'habiller comme ça maintenant, qu'il pouvait profiter encore un peu de ses habits d'hommes, qu'il fallait juste qu'il soit habillé pour quand nous sortirions. On se remit alors à discuter et il me demanda si j'aimais être chez les Eta, sans aucune hésitation, je lui répondais que oui. Il me chercha ensuite à confirmer le fait que j'étais chez les lambda avant et j'hochais la tête pour acquiescer. Oui, j'avais préféré ne pas rejoindre une confrérie tout de suite à mon arrivée et même aujourd'hui, je ne savais toujours pas pourquoi j'avais fait ce choix alors que les Eta était clairement la seule confrérie qui me convenait, donc ce n'était pas comme si j'avais eu à hésiter entre plusieurs.

« En effet, je n'ai pas rejoint tout de suite les Eta, mais je ne regrette absolument pas d'être entrée dans la confrérie. »

On parla ensuite un peu du fait qu'il était plus simple pour une fille de se travestir en homme que l'inverse. Je le quittais ensuite le laissant profiter de ces derniers moments en tant qu'homme avant que l'on rentre ce soir. Au déjeuné, on se retrouvait tous les deux dans la cuisine où je pu le voir habillé de sa superbe tenue. Le pauvre, il devait avoir vraiment honte, mais je m'étais promis de me calmer sur les tenues après aujourd'hui, mais ne pas lui dire et le laisser penser que ce serait comme ça jusqu'à la fin de la semaine était amusant. Alors que l'on était en train de manger, il me questionna sur notre programme, il avait réussi à tenir toute la matinée avant de me questionner, je devais le féliciter. Pour le féliciter, je lui dis la vérité en lui avouant que l'on allait chez l'esthéticienne. Sa réaction en l'apprenant était hilarante et je devais me retenir pour ne pas rire. Il me demanda ensuite ce que ça faisait une esthéticienne, je préférais ne pas lui répondre cette fois, je lui laisserais la surprise pour qu'on y serait.

Après déjeuné, on n'avait pas tardé à partir de l'appartement étant donné que j'avais prit rendez-vous chez l'esthéticienne et que je ne voulais pas être en retard. Alors que l'on était presque arrivé, je prenais le bras de Sasha tout en souriant. Ce geste pouvait paraître anodin comme ça, mais je m'assurais ainsi qu'il ne ferait pas demi-tour pour fuir dès que l'on serait arrivé. Une fois sur place, je me dirigeais vers l'accueil et donnais mon nom et précisais que j'avais deux réservations pour des épilations. Je me retenais pour ne pas regarder Sasha, car je savais que si je voyais sa réaction à ce moment j'allais mourir de rire. Mais je n'eux pas besoin de le regarder puisqu'il se mit à parler relativement fort avant de me dire qu'il aimait ses poils et qu'il refusait d'y aller. Là, c'était trop, je ne pu me retenir d'avantage. Je me mis à rire. Je l'attrapais ensuite et le tirer de force vers son esthéticienne.

« Ça fait partie de ce que font les filles. Il est temps que tu te rendes compte de ce que l'on peut endurer. On se retrouve tout à l'heure Sasha. »

Je lui fis un grand sourire et un signe de la main alors que l'esthéticienne s'éloignait avec lui ? je rentrais alors dans une autre pièce avec celle qui allait s'occuper de moi et je retirais mon pantalon sans qu'elle ait besoin de me le demander avant de m'installer. Durant la séance, je discutais avec mon esthéticienne qui me questionnait sur ce garçon qui ne semblait pas être venu ici de son plein grès. Je lui expliquais alors qu'il était en semaine d'intégration dans ma confrérie au lycée et que je devais m'occuper de lui, sans en expliquer vraiment d'avantage. Alors que j'étais toujours dans la pièce, je pouvais entendre des cris venant de ce qui était apparemment la pièce à côté. Il ne fallait pas être sorti d'une grande université pour comprendre que Sasha venait d'avoir sa première bande de cire d'arracher. Le pauvre, il allait vraiment me détester. Heureusement que j'avais prévu des choses pour qu'il me pardonne un peu après.

Je fus sorti de ma séance avant Sasha, je profitais donc de l'attente pour aller payer. Lorsqu'il sortit, je pouffais légèrement de rire en le voyant, il était en colère, ça se voyait tout de suite, mais le pire était passé. Il s'approcha alors de moi en me prévenant que je ne lui ferais plus jamais faire ce genre de chose. Il me demanda ensuite ce que c'était que le problème des filles pour aller subir ça volontairement.

« Je te rassure, on déteste toutes ça, mais c'est le prix à payer pour avoir de belles jambes »

Il me demanda ensuite ce que j'avais prévu d'autres. Je ne répondais pas tout de suite, saluant d'abord la dame de l'accueil avant de sortir. Une fois dans la rue, je me mis à côté de lui, mais ne prenais pas son bras cette fois, il risquait de ne pas aimer après ce que je venais de lui faire vivre.

« Déjà, je peux te féliciter, tu viens de passer le plus dur. Le reste de la journée est plus cool maintenant. Je t'emmène chez le coiffeur, après on ira s'offrir des massages et on finira par un verre en terrasse. »

Je lui souris une nouvelle fois avant de prendre la direction du coiffeur que j'avais trouvé pas trop mal la dernière fois que j'y étais allé, même si je n'avais pas encore trouvé de coiffeur où je deviendrais une cliente fidèle. Le trajet ne dura pas très longtemps. En arrivant, je prévins une nouvelle fois que j'avais une réservation pour deux avant de me tourner vers Sasha.

« Je te rassure, tu n'aurais pas une coiffure de fille, tu peux demander ce que tu veux. »

Étant donné que l'on devait ensuite encore se rendre au Spa pour les massages, je décidais de prendre quelque chose qui ne serait pas trop long. Je demandais juste une simple coupe des pointes ainsi qu'un lissage. Je laissais ma coiffeuse s'occuper de moi et regardais Sasha dans le miroir. Je lui avais dit que le reste de la journée serait plus agréable pour lui.

« Si ça peut te rassurer Sasha, je ne sais pas ce que Lucy à prévu pour Trevor, mais je pense qu'il doit aussi peu aimer que toi. »

Une fois que la coiffeuse eut fini pour moi, j'allais payer pour nous deux. Bien-sûr tout ce que je faisais ivre à Sasha était à mes frais, je n'allais pas lui demander de payer en plus de souffrir. Je quittais ensuite le salon avec lui et cette fois, je pris son bras, souriant toujours. Je ne savais pas pour lui, mais moi ça m'amusait cet après-midi.

« Ah oui, rassure-toi, ce seront de jolies filles qui te feront ton massage, je t'ai épargné les beaux hommes. »

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeDim 25 Jan - 14:32

Devenir une EI : Mode d'emploi

Parfois, je me demandais si Emmalee n’était pas complètement sadique. Il fallait dire que quiconque en sa position en profiterait un max, mais là c’était vraiment au-delà de tout ce que j’avais bien pu imaginer. Jamais je n’aurais pu douter qu’une fille puisse avoir une imagination aussi débordante, c’en était si effrayant, que je ne savais pas si je devais réellement la craindre, ou juste croire que c’était une mauvaise passe et que c’était pour me tester. Mais bon, aujourd’hui elle semblait prête, et je n’aimais pas ça, mais alors pas du tout. Mais bon Sasha, tu sais ce qu’on dit : garder la tête haute, et sa fierté. Et là mon pote, t’allais en avoir bien besoin pour les jours à venir.

Enfin, pour le moment, ma seule préoccupation était de me nourrir, et d’aider mon hôte à tout déballer. J’ignorais où se trouvait quoi, mais j’ouvrais et fermais les placards à la recherche des bols et des cuillers. C’était un peu une quête au trésor, mais surtout de quoi me faire oublier momentanément ce qui me pendait au nez. Et en l’occurrence une journée où on allait se faire pomponner, et très franchement nous avions une vision bien différente de se faire pomponner, puisque techniquement un mec et une fille ne sont pas pareils, et je n’étais pas un de ces travestis fou amoureux des eye-liner et des hauts moulants.

« - Selon toi, on va faire quoi ? J’ai envie de savoir ce que les garçons s’imaginent sur ces moments. »

Et bam, question piège. En réalité, j’ignorais totalement ce que les filles faisaient quand elles parlaient de se faire chouchouter toute la journée. C’était un mystère que je n’avais pas encore chercher à résoudre, puisque jusqu’à présent je n’avais jamais envisagé devoir me mettre dans la peau d’une meuf. Mission de fou, quand tu nous tiens. Néanmoins, je tentais une réponse, en étant vraiment pas sur de la véracité de mes dires.

« - Du Shopping ? Non parce que les filles ça aime bien ça, faire du lèche-vitrine pendant une journée entière. Aller boire un coup tout en matant un serveur sexy ? Aller chez le coiffeur ? »

C’est ce que je tentais comme réponse, mais j’étais loin d’imaginer ce qui m’attendait VRAIMENT, et ce que je venais de citer était vraiment minime en comparaison avec le programme d’Emmalee. Cependant, pour le moment j’étais dans le flou total, et je dus me résoudre à aller trainer un peu dans une de ses chambres d’amis puisque nous venions d’achever le petit-déjeuner. Je profitais ainsi de mes dernières minutes sans jupe, jusqu’à ce qu’elle se pointe avec mes fringues du jour. Haut échancré, assez moulant, tout ce que j’aime. Néanmoins, j’accepte sans broncher, et lui demande si elle aime être chez les Eta Iota. En soi, je ne les déteste pas, généralement je suis en très bons termes avec, nous sommes tout de même les confréries jumelles de Wynwood, et notre partenariat justifie cette entente fusionnelle, mais y être était une toute autre histoire.

« - Mais tu étais chez les lambdas avant, non ? Enfin j’imagine que c’est toujours plus sympa d’être en communauté, je te comprends, je ressens la même chose chez les Pi Sigma. Je marque une pause, et ajoute, un peu taquin. C’est sur que pour les filles c’est plus facile de jouer au garçon manqué qu’un mec à la fille manquée. »

Puis elle partit, et je continuais à rêvasser dans la chambre, tentant de m’occuper au possible, avant d’enfin enfiler ma tenue de rêve, qui me rendait si sexy, si j’avais été une fille. J’avais plus l’impression d’être une drag-queen à l’heure actuelle. Désagréable sensation, mais j’adorerais voir la tête de mes parents en me voyant vêtu ainsi. Ils m’enverraient sans doute dans un asile, mais ça pourrait être drôle.

Je me présentais ensuite à la cuisine, où nous partagions un déjeuner fort bon. Mais ma curiosité prenant le dessus, je ne pus m’empêcher de lui demander où nous allions cet après-midi, sans me douter de la réponse. Et elle fut surprenante au point de me couper le caquet pendant une bonne longue minute. L’esthéticienne. J’y avais pas pensé à ça, je l’avais oublié celle là. Bouche bée, je la fixais.

« - L’esthéticienne, elle fait quoi encore celle-là ? »

A part qu’elle s’occupait des filles, je ne savais pas en quoi consistait ce métier, puisque je n’avais jamais été contraint à m’y rendre.  Cependant, je n’eus pas de réponse de sa part, ce qui me faisait appréhender davantage. Elle le remarqua, et tenta de me rassurer, tout en précisant que notre après-midi allait être chargée, et était programmée comme du papier à musique. Je sentais que j’allais m’amuser. Alors que nous nous approchions du salon, elle agrippa mon bras, et se dirigea vers l’accueil, tout sourire. Effet BFF, réussi.

« - Bonjour, j’ai deux rendez-vous pour des épilations. Au nom de Brown. »

Epilation ? Epilation ?! EPILATIOOOOOON ?! J’écarquillais les yeux, tellement fort que j’avais vraiment l’impression qu’ils allaient se décoller de leurs orbites.

« - QUOI ? QUOI ? QUOI ? M’exclamais-je alors bruyamment, totalement paniqué. Mais j’aime mes poils, je refuse ! Je refuse, tu entends ! »

Mais rien n’y fit, elle me tira de force avec elle, sous le regard interloqué des clientes qui attendaient. Heureusement, le ridicule ne tue pas. Je tentais cependant de me défaire de son étreinte, mais elle était plutôt costaud, et ne semblait pas vouloir me lâcher, du moins, quand elle le fit c’était pour me confier à une dame, tout en m’expliquant qu’on allait m’épiler les mollets. Génial, de mieux en mieux, j’allais passer pour quoi moi maintenant ? Je lui fis un sourire bien hypocrite.

« - Oui à toute à l’heure. »

Je ne rajoutais rien, préférant ne pas trop m’afficher en public, mais la vengeance serait terrible. L’esthéticienne m’appela à venir, et referma la porte derrière elle, me laissant seul dans son antre du diable. C’était une salle de torture, et j’ignorais ce qu’il fallait que je fasse, alors elle me cria de l’autre côté de la porte.

« - Enlevez votre pantalon, j’arrive tout de suite, vous pouvez déjà vous allonger sur le siège. »

Me déshabiller ? WTF ? De mieux en mieux. Déjà que j’étais accoutré comme j’sais pas quoi, je devais maintenant me foutre à poil. Quelle horreur, Emma, tu vas me le payer !

« - Je peux entrer ?
-Oui. »

Allongé sur le long siège, en calbar, je ne suis pas autant à l’aise que d’habitude, et surtout je suis rouge de honte. Et il y avait de quoi, pourtant l’esthéticienne ne semblait pas le moins du monde choquée.

« - C’est votre première fois ?
-Oui et ma dernière, répondais-je remonté.
-Défi perdu ?
-On peut dire ça comme ça. »

Je n’allais pas m’amuser à parler de la mission, à la base c’est censé rester secret, et tout déballer à une inconnue et surtout évoquer l’existence d’une voix déplaisante qui nous manipule comme des pantins n’était peut-être pas la meilleure idée, ou du moins c’était l’occasion de perdre encore plus ma crédibilité, déjà bien basse.

Alors qu’elle attrape une espèce de petite boite blanche, j’hésite à partir en courant. Pourtant, elle pose sa main sur ma jambe et commence à m’appliquer un truc chaud, pas trop désagréable, et qui ne sent pas trop mauvais sur ma jambe.

« - Dites, y a pas moyen qu’on arrête là directement, tout ce que vous aurez à dire à ma copine, c’est que j’ai été fort courageux, que tout s’est bien passé, et on en parle plus, d’accord ? »

Elle me regarde, amusée, et attrape une bande de papier, qu’elle colle par dessus la cire chaude. J’ai peur, ça y est, j’ai peur.

« - Qu’est-ce que… Elle arrache la bande, et la douleur se fait ressentir immédiatement. AAAAAAAAH PUTAIN CA FAIT MAL. »

Elle explose de rire, mais moi je trouve ça tout sauf drôle. Je me tiens le mollet, et vois qu’elle s’apprête à continuer.

« - Non, je refuse que vous approchiez encore cet engin de torture de mes poils, va de retro.
-Il faut que je vous attache ?
-Non que vous me fichiez la paix, j’ai rien fais de mal, d’accord ? »

Et pourtant, le sort était jeté, voilà qu’elle appelle du renfort, et me voilà contraint de continuer le massacre, et ce n’est qu’au bout d’une demi-heure qu’elle accepte enfin de me foutre la paix, moi et ma virilité perdue. C’est définitif, je déteste les esthéticiennes.

« - Vous attendez pas à ce que je revienne un jour, lui lançais-je avant de sortir, énervé et de rejoindre Emma, qui elle est rayonnante. Plus jamais, tu m’entends, plus jamais un truc comme ça. C’est quoi votre problème à vous les filles, vous êtes maso c’est ça ? Vous aimez la douleur ou quoi ? »

Mes jambes picotent encore un peu, et on se fout bien de ma gueule dans le cabinet.

« - Bon c’est quoi maintenant ? Annonce la couleur tout de suite, tant qu’on y est. »

Et là, après ce que je venais de vivre, j’espérais que ça soit impossible de vivre pire.


© Sashette

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeVen 7 Nov - 9:28



❝Devenir une Eta Iota - mode d'emploi❞
Sasha & Emmalee
Je profitais de cette mission pour faire vivre plein de choses mémorable à Sasha. J'étais sûre qu'il n'allait pas l'oublier tout de suite cette semaine en tant qu'Eta Iota. Aujourd'hui, j'avais encore prévu quelque chose dont il se souviendrait, mais je me rendais compte que ce serait peut-être un peu beaucoup pour lui alors j'avais aussi prévu quelque chose de plus agréable. Enfin, nous n'y étions pas encore. Pour le moment, j'étais en train de préparer le petit-déjeuner. C'est d'ailleurs à ce moment que Sasha arriva, m'aidant à finir de préparer la table pour déjeuner. Il se mit ensuite à me questionner sur ce que j'avais prévu pour aujourd'hui. Ce que je pouvais lui préparer l'inquiétait tant que ça ? Je lui répondis donc que l'on allait prendre soin de nous.

Il répéta après moi le fait que l'on allait prendre soin de nous avant de me dire qu'il était curieux de voir ce que c'était que prendre soin de soi quand on était une fille. Je souris alors un peu sans répondre. Je voulais qu'il s'inquiète un peu avant d'arriver chez l'esthéticienne pour la séance de torture avant d'aller nous faire masser. J'étais quand même curieuse de savoir ce qu'il pouvait s'imaginer qu'on allait faire. Je bue donc une gorgée avant de le regarder pour lui poser ma question.

« Selon toi, on va faire quoi ? J'ai envie de savoir ce que les garçons s'imaginent sur ces moments. »

Il répondit à ma première question en me disant qu'il avait bien dormi avant de m'apprendre que le lit était super confortable. Il me l'apprenait, je n'avais jamais testé les lits de Gab et Raph, même après qu'ils soient partis et c'étaient eux qui avaient choisi les matelas puisqu'il s'agissait de leur appartement à l'origine. Après ceci, je finis ma boisson chaude puis je le prévins que j'allais me préparer, qu'il pouvait en profiter pour prendre sa douche. Je le laissais ensuite et partis dans ma salle de bain. Il me fallut un long moment pour me préparer, une fois que je fus prête, j'emmenais ses vêtements à Sasha en le prévenant que pour le moment, il pouvait rester comme ça, mais qu'il devrait se changer avant que l'on parte en ville. Il me demanda alors si je me plaisais chez les Eta et si j'aurais tenu le coup si c'était moi qui m'étais retrouvée chez les Pi Sigma.

« J'adore être chez les Eta Iota. Les filles sont super et je pense que je n'aurais pas pu être dans une autre confrérie. » Je lui souris avant de réfléchir un peu pour la réponse à sa seconde question. « Je ne sais pas si j'aurais tenu, mais je pense que ça aurait pu être amusant. Puis, les filles s'habillent déjà un peu en garçon en portant des pantalons donc ça n'aurait pas été trop différent de d'habitude, je pense. »

Je le laissais ensuite profiter de son temps libre et partais m'occuper dans mon coin. Au final, la matinée passa et l'heure de partir en ville était proche. Je le retrouvais une fois qu'il fut changé, pour déjeuner, et comme d'habitude, je dus me retenir de rire en le voyant. Je trouvais toujours ça drôle de voir comment lui allaient les tenues que je choisissais pour lui. Il me fit d'ailleurs remarquer que quand nous, on portait des tenues moulantes ça nous allait, mais que sur un gars ça ne le faisait pas du tout. On discuta tous les deux durant le repas et une fois qu'il fut terminé, il me demanda où l'on allait maintenant. Je lui souris donc avant de répondre à sa question qui était totalement légitime, il devait s'inquiéter de ce que je lui réservais.

« On va aller chez l'esthéticienne d'abord. J'ai pris rendez-vous pour nous deux. »

Ne pas préciser pour quoi j'avais pris rendez-vous, histoire de le faire s'imaginer pleins de choses, un peu plus longtemps. Je n'avais pas été vraiment méchante. Après tout, j'avais demandé une épilation demi-jambe pour lui, ce serait ridicule, mais il souffrirait moins longtemps. Alors que l'on allait vers le salon, je tournais mon regard vers lui.

« Tu n'as pas à t'inquiéter, ce sera rapide. Mais on a plusieurs rendez-vous cet après-midi. »

Je lui pris le bras, comme j'aurais pu le faire avec une amie que j'aurais emmenée avec moi. Après tout pendant une semaine, il allait être la bonne copine que je tentais de convertir à mon style de vie. Après quelques minutes, on arriva enfin devant le salon. J'entrais alors et allait voir la dame de l'accueil.

« Bonjour, j'ai deux rendez-vous pour des épilations. Au nom de Brown. »

Je repris le bras de Sasha et le forçai à venir avec moi pour suivre aller voir les esthéticiennes qui allaient s'occuper de nous. En chemin, je tournais mon regard vers lui. Il devait sûrement me détester au plus haut point en ce moment.

« Ne t'en fais pas, j'ai demandé une épilation demi-jambe pour toi. Et ce sont des pro, tu n'auras pas trop mal. ». Je le lâchais pour le laisser à son esthéticienne et lui tapotai l'épaule « À tout à l'heure »

Je suivais mon esthéticienne et retirais ensuite mon pantalon avant de m'installer sur le siège, prête pour mon épilation. Je devais me retenir de rire en imaginant Sasha face à son esthéticienne.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeMer 29 Oct - 13:24



❝Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi❞
Emmalee et Sasha
Néanmoins, plus je me disais que cette mission était un enfer, plus je me disais à l’inverse qu’elle était malgré tout intéressante, et assez loufoque. Après il est vrai que je me plaignais énormément du fait que je m’étais tapé la mauvaise confrérie, mais j’étais persuadé que j’avais pu plus m’amuser si j’avais été assigné à une autre confrérie, bon peut-être pas chez les Khi ou le Nu Zeta comme la pauvre Leahna, mais je pense que j’aurais pu faire un bon SM ou RK temporaire, puis j’aurais pu retrouver de bonnes connaissances et m’éclater une semaine durant. Mais bon, je suppose que cette connasse de voix doit aussi savoir ce qu’on pense, vu qu’elle a donné aux gens ce qui les arrangeaient le moins, y avais qu’à regarder Trey et moi. Encore que d’autres nanas viennent faire un stage chez les Eta… Mais deux mecs, c’était le délire à l’état pur. Je ne savais pas trop ce qu’il se passait dans la tête à l’autre, mais elle devait sans doute bien se marrer à nous voir comme ça, déambuler totalement travesti… Si ça se trouve elle avait même photos et vidéos à l’appui. Oh non, je ne veux même pas y penser. A l’heure actuelle, il valait mieux que je m’inquiète de mon propre sort, celui qu’allait sans doute me faire subir Emmalee.

Après m’être levé du lit, et après avoir revêtit quelque chose de plus potable que mon boxer, je m’étais dirigé à la cuisine, aidant par la même occasion l’Eta Iota à préparer le petit-déjeuner, des questions plein la tête. Je me retenais de toutes les poser, hésitant également à lui demander de m’épargner, et de si possible changer la couleur flash tape-à-l’œil qu’elle me donnait chaque jour. Mais bon, il fallait que je joue le jeu, le secret d’un confrère étant en danger, et je ne pouvais pas me permettre de jouer avec le feu. Après tout ça ne passerait qu’une semaine pas vrai ? Après je serais tranquille, je pourrais retrouver ma garde robe chérie, et mon visage au naturel, sans être affublé de maquillage qui me donne l’impression d’avoir la peau aussi grasse que de la friture. J’attendais ce moment avec impatience, mais en attendant je devais me faire violence.

Tout en prenant notre petit-déjeuner, je lui posais la question fatidique, à laquelle elle me répondit le plus vaguement du monde, ce qui m’effrayait quelque peu, je ne vous le cache pas, mais je me contentais de sourire en premier lieu, n’ayant pas le choix de me plier à ses ordres de toute façon. « Prendre soin de nous. » Répétais-je après elle. « Je suis bien curieux de voir ce que vous appelez prendre soin de vous les filles. » Quand j’y pensais, je m’imaginais une bonne séance de manucure, pédicure et coiffure, comme dans les films où on voit les filles se faire des après-midi shopping. Ca ne pouvait pas être si horrible après tout. Je m’apaisais, plutôt content, même si évidemment pour un mec se faire les ongles était sacrément étrange. « Et sinon pour ma part, j’ai super bien dormi, je sais pas c’est quoi ton lit, mais il est super confortable. » Et j’étais sérieux, sachant que pour moi le sommeil était sacré et qu’une bonne nuit de sommeil était primordiale pour moi, et pour le bien de mon entourage. Je pouvais être sacrément affreux mal luné, et heureusement pour elle, ça n’avait pas été encore le cas une seule fois, et valait mieux pas, vu ce que je subissais en prime… Je pense que si un matin je venais à être de mauvaise humeur, je lui ferais bouffer son soutien-gorge, mais là n’était pas la question, puisque j’acceptais toutes les besognes, non sans rechigner, mais moins difficilement qu’on pourrait le penser.

Après le petit-déjeuner, je l’aidais à débarrasser, et elle m’informa que je pouvais encore porter mes fringues pour la matinée, et profiter, avant que les choses sérieuses commencent. J’avais un peu peur, mais j’acquiesçais, pas mécontent de pouvoir garder mon boxer encore quelques heures. Elle partit se préparer, tandis que j’allais prendre une douche rapide. De retour dans ma chambre, je m’installais, à plat ventre sur le lit, habillé comme un mec, avant qu’elle ne toque à ma porte pour un colis recommandé : mes fringues pour l’après-midi. Toujours en grimaçant, je les acceptais. Je les posais à côté de moi. Par la même occasion, je profitais pour parler un peu avec elle, parce qu’il est vrai qu’en dehors des activités de fille, on ne parlait pas énormément. « Au fait, tu te plais chez les Eta Iota ? » Lui demandais-je. Tant qu’à faire, autant apprendre à se connaître, même si je reconnaissais en elle un fort taux de sadisme. « Tu crois que si c’était à toi de venir chez les Pi Sigma tu aurais tenu le coup ? » Lui demandais-je aussi, curieux de savoir comment elle aurait vécu l’expérience.

Au final, la matinée passa plus rapidement que prévue, et bien que j’aurais voulu retarder les aiguilles infiniment, il fallait que je me fasse à l’idée. Je la laissais quelques minutes et alla enfiler ma superbe tenue, bien moulante. « Y a pas à dire, vous vous les portez, ça vous va à ravir, sur un mec ça fait vraiment tâche. » Ne pus-je m’empêcher de dire, avant que nous passions à table. Il ne restait que quelques minutes avant le grand saut vers l’inconnu, et totalement ignare, quand nous eûmes finis de manger, je lui dis : « Bon mademoiselle, où allons-nous maintenant ? » J’essayais de m’imaginer toutes les scènes possible, privilégiant néanmoins celle de la manucure et pédicure, bien que ce qui m’attende soit pire, et ça je ne le savais pas encore. Mon pauvre Sasha, tu vas regretter toute ta vie ce sourire, et cette confiance aveugle en elle.

HRPG : J’ai un peu avancé, jusqu’à l’après-midi, je savais pas trop quoi leur faire faire la matinée sinon, du coup si jamais t’avais quelque chose en tête ou que ça te conviens pas, n’hésites pas à me le dire :D


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeLun 13 Oct - 18:14



❝Devenir une Eta Iota - mode d'emploi❞
Sasha & Emmalee
Pendant une semaine, j'allais avoir ma propre poupée humaine. En effet, on m'avait confié Sasha, l'adjoint des Pi Sigma pour une mission de chef. Depuis qu'il était là, je ne l'avais pas ménagé. Je ne lui avais rien épargné et je me rendais compte que j'étais un petit peu méchante, mais en même temps, c'était amusant de pouvoir faire porter des jupes à un garçon et surtout lui faire porter du rose. Pourquoi du rose ? Parce que c'était un homme et que ses préjugés voulaient que le rose soit pour les filles, c'était donc une petite vengeance envers ceux qui pensaient que les filles aimaient toutes le rose. Enfin, vu comment je m'étais comportée avec lui les premiers jours, j'avais donc décidé qu'aujourd'hui, j'irais prendre soin de moi et que donc lui aussi. Mais avant d'avoir le droit à un massage et au spa, il allait qu'il passe par l'épilation.

Je ne lui en avais pas encore parlé, mais je comptais le faire dès ce matin. Comme d'habitude, je m'étais levée un peu plus tôt que lui pour pouvoir me coiffer et me maquiller légèrement, juste pour qu'il ne me voie pas au réveil. Je quittais ensuite ma salle de bain pour aller dans la cuisine, toujours en pyjama, et je commençais à préparer le petit-déjeuner. C'est à ce moment que mon colocataire pour la semaine arriva. Il me salua avant de me demander si j'avais besoin d'aide et ne me laissai pas le temps de répondre qu'il attrapa ce qu'il fallait. Je lui souris donc avant de répondre.

« Salut Sasha. Merci »

Je finis de me préparer mon chocolat chaud avant de m'installer à côté de lui. Il savait que si il voulait quelque chose à manger, il pouvait se servir, après tout, il allait vivre avec moi cette semaine et il devait vivre comme moi, donc faire comme chez lui ici. Ça me paraissait logique. Il me demanda ensuite ce que j'avais prévu pour la journée. En entendant sa question, je ne pus m'empêcher de sourire, pourtant, je ne voulais pas lui faire peur sur ce que j'avais pu prévoir.

« Ce matin tu as quartier libre dans l'appart. Cet aprem, c'est un après-midi où l'on va prendre soin de nous. »

Je n'en disais pas plus, je ne voulais pas lui dire tout de suite qu'il allait falloir qu'il subisse ce que nous subissons toutes régulièrement pour rester belles : l'épilation. Le pauvre, il s'agirait sûrement de sa première fois, il allait avoir mal, raison pour laquelle j'avais prévu d'aller me faire masser et d'aller au spa après, pour me faire pardonner le coup de l'épilation. Il changea ensuite rapidement de sujet en me demandant si j'avais bien dormi. Je bus une gorgée de mon chocolat avant d'hocher la tête et de lui répondre.

« Très bien. Et toi ? »

Je bus une nouvelle gorgée de chocolat chaud avant de reposer ma tasse. J'avais oublié de lui montrer à quel point je pouvais être gentille et que je ne suis pas juste la sadique qui lui fait porter du rose et qui le fait être ridicule à Wynwood.

« Comme on ne sort pas ce matin, tu peux rester habillé comme ça. Faudra que tu te changes avant qu'on sorte, c'est tout »

Je lui souris avant de terminer mon chocolat et de me lever pour mettre la tasse dans le lave-vaisselle. Maintenant, j'allais vraiment me préparer, ce que j'avais fait avant qu'il se lève n'était rien. Je me tournais donc vers lui et lui souris.

« Bon, je vais me préparer. Comme d'habitude, tu peux utiliser la salle de bain, j'ai la mienne »

LA raison pour laquelle j'avais emménagé ici, mon dressing privé et ma propre salle de bain. Je le quittais pour aller dans ma salle de bain. Je démaquillais le peu de maquillage que j'avais mis tout à l'heure avant d'aller prendre une bonne douche. Vint ensuite la bataille pour choisir ma tenue, me maquillais et me coiffer. Une fois prête, je sortais et allais frapper à la porte de la chambre de Sasha pour lui donner ses vêtements pour quand on sortirait en début d'après-midi.

« Sasha, j'entre » J'ouvrais la porte et posait les affaires au bout de son lit « Tiens. Tu te changes quand tu veux tant que c'est avant qu'on sorte. »

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitimeVen 3 Oct - 12:10



❝Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi❞
Emmalee et Sasha
Une semaine, ça passe vite. Tu m’en diras tant. Ca faisait pourtant même pas trois jours que j’étais chez les Eta, et voilà que j’ai l’impression d’y être depuis un mois. Le temps ne passe pas, et la vie de parfaite fille est ennuyante à la longue. C’est vrai quoi, après trois Closer et un Oups j’avais déjà envie de me pendre, la vie d’une fille c’est chiant. On se maquille, on se pomponne, on se met du vernis, on parle garçons et People. Et tout ça pendant des heures non-stop, quelle barbe. Moi qui me suis habitué à ma vie des Pi Sigma avec mes membres, je me rendais bien compte que chaque confrérie était un monde à part avec ses habitudes et ses modes de vie. Et pourtant nous étions les deux confréries qui nous ressemblions le plus, qu’est-ce que ça devait être pour le pauvre Sean chez les intellos véreux… Je n’osais pas imaginer. Pendant qu’Emma joue à la poupée avec moi, lui il doit certainement être en pleine fête Khi. Enfin fête, pour eux faire le concours de celui qui résout une équation en trois secondes est une véritable party. Il doit bien s’emmerder lui aussi. Quelle semaine pourrie vraiment ! Pourtant, j’ai rien contre Emma, rien du tout, mais jouer au cobaye c’est tout sauf plaisant, surtout que je sais jamais ce qu’elle va me préparer à l’avance. Jamais. Déjà que je dors chez elle, dans un repère 100% filles, et que je dois me taper la garde robe de Paris Hilton dès le réveil, j’ai toujours peur de savoir ce qu’elle me réserve pour la journée, surtout que celles ci s’éternisent et je trouve le temps tellement long. Pitié, rendez-moi mes PS. Les longues parties de play dans la salle commune, ou les soirées déchirées en boite me manquent affreusement. Bien sur avec Emma, on pourrait aller en boite, mais vu l’accoutrement que je me farcis la journée, je n’oserais jamais me planter en travelot en plein milieu d’adolescents fêtards, avec une robe moulante toute aussi rose que ce que je porte depuis mon arrivée ici. Bouah non, je ne veux même pas y penser.

Après cette horrible pensée, je me tourne encore dans ce lit, dans cette chambre que je ne connais pas. Je n’arrive plus à dormir, mais je redoute tellement de retrouver Emma que je continue à faire semblant. Du moins pas trop longtemps, mais un peu de répit ne me fera pas de mal.

Soudain, je suis surpris, mon téléphone sonne. Merde, qui c’est ? Je me lève précipitamment, me prends les pieds dans le tapis, me vautrant sur le sol, et attrape furtivement mon téléphone que j’avais posé la veille sur le bureau disponible dans la chambre. La sonnerie est forte à en faire trembler les murs, et j’appuie sur décrocher de suite. « Oui allô ? » Dis-je d’une voix encore endormie. « Sasha ?! » Merde c’est la vieille. « Oui m’man ? » « J’espère que je te dérange pas ? » « Comme toujours si, mais bon vas-y crache le morceau, qu’est-ce qu’il y a ? » « On a un repas.. » Et le long discours habituel reprit, il fallait que je sois présent, parce que blabla. « Bref, il faudrait que tu sois présent. » « Peux pas. » « Y a pas de tu peux pas, tu viens, c’est quelque chose de très important. » « Ouais comme toujours, et moi je peux avoir rien de prévu, sauf que cette fois-ci c’est important et que je peux pas venir, point. » Sur quoi je raccrochais sans même avoir eu le temps d’entendre ses contestations. Décidément cette mère n’appelait que pour m’avoir à ses côtés pour le côté apparence d’une famille unie, mais me demandait jamais comment j’allais, bien, parfait, qu’elle aille se faire voir.

Je me redressais, et m’asseyais sur le lit, vêtu d’un simple boxer, et mis ma tête entre mes mains. Même pas deux secondes après mon téléphone se remit à sonner, ce pourquoi je le mis sur silencieux, filtrant les appels de ma mère, et enfila un jean et un t-shirt pour aller retrouver Emma avant qu’elle me donne mes vraies fringues de la journée. Je débarquais dans la cuisine où elle venait sans doute juste d’arriver puisqu’elle préparait le petit déjeuner. « ‘Jour Emma. » Lançais-je, avant d’ajouter : « Besoin d’aide ? » Puis j’alliais mes paroles aux gestes, l’aidant à sortir ce qu’il fallait avant de prendre place sur un tabouret et commencer à boire mon café. « Bon c’est quoi le programme aujourd’hui ? » Demandais-je sans vraiment montrer d’enthousiasme puisque je savais ce qui me pendait au nez, néanmoins j’étais bien content de pouvoir profiter de mes vêtements persos pour le moment, et j’étais même étonné de ne pas avoir été agressé par un débardeur rose à mon arrivée. « Sinon, bien dormi ? » Fus ce que je demandais ensuite après avoir posée la question fatidique qui allait déterminer mon avenir pour la journée, histoire de calmer le jeu et surtout parce qu’il ne fallait pas non plus que je vois cette mission comme une corvée et que ça m’affecte à ce point. Enfin fallait dire aussi que ma conversation avec ma mère m’avait bien secoué dès le matin, et il allait falloir que j’oublie ça très vite, quitte à passer ma matinée à me faire chouchouter comme les filles le feraient dans des thermes.

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Empty
MessageSujet: Re: Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)   Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Devenir une Eta Iota - Mode d'emploi (PV Emma ♥)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On recrute! (mode d'emploi)
» Mode d'emploi + Explications pour Tumblr
» Un jeu vidéo pour devenir chirurgien... virtuel...
» À devenir fou ! (Épreuve d'immunité)
» URGENTE BLOOD TRANSFUSION POUR LES BLOOD SUCKER ,GRAND MEPRIS POUR LES DONNEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: