AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Margaret Galan [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 1:23




Margaret Galan
ft. Anne Hathaway





○ Age : 22 ans
○ Date et lieu de naissance : Le 15 juin 1990
○ Classe : Université - Spécialité musique - 1ère année
○ Confrérie : Alpha Psi
○ Riche ou bourse d'étude ? Bourse d'étude



WHAT YOU LOOK LIKE.

«
Ca, on peut dire que Margaret est une femme qui ne laisse personne indifférent sur le plan physique ! Il suffit de la regarder et de la contempler pour être ébloui. Margaret est une jolie femme, sinon vous vous doutez bien qu'elle ne plairait pas autant à la gent masculine.
Le visage est-il le reflet de l'âme ? La jeune femme ne serait guère lésée dans ce cas. Son visage est grave mais ouvert, on sent que c'est une femme qui reste à l'écoute des autres. Des pommettes bien dessinées, des joues d'une couleur diaphane, des lèvres délicates font d'elle une jolie fille, il n'y a pas de doute.
Ce qui frappe d'abord chez Margaret, ce sont ses yeux. Des yeux d'un brun tirant sur le noir. Un regard envoûtant, ressemblant à une larme de ciel. Mais ne vous y trompez pas, Margaret n'a pas toujours un regard charmeur. Aux heures de la colère, ses yeux se chargent d'électricité semble-t-il et peu nombreux sont ceux qui peuvent affronter ce regard. Ses grands yeux transmettent toutes ses émotions. Margaret est un livre ouvert. On peut savoir ce qu'elle pense, quand on la connait bien.
Sa chevelure est de toute beauté. Ses cheveux sont longs, épais et soyeux. Cependant, elle préfère les porter attachés ou les couper à la garçonne. Elle est naturellement brune mais se teint régulièrement les cheveux. Elle apprécie se nouer les cheveux, réalisant des coiffures excentriques et compliquées.
La belle a un nez fin, aux ailes que l'on dirait ciselées par les sculpteurs grecs. Une petite moue peut provoquer un froncement de cet adorable appendice, lui donnant l'air d'une gamine contrariée.
Les lèvres de Margaret sont de toute beauté. Charnues et pulpeuses, nul ne peut résister à son sourire qui laisse apparaître des dents blanches parfaitement alignées. Sa bouche est comme un fruit que l'on meurt d'envie de croquer...
Enfin, le corps de la jeune femme n'a que peu de défauts. Disons que ses défauts et disproportions la rendent plus charmante encore. Altière, fine et élégante, elle a une démarche féline. Son port de tête altier la fait ressembler à une Reine, même lorsqu'elle est habillée de façon simple. Des bras délicats et cependant vigoureux, une poitrine relativement importante, une taille de guêpe, des hanches dont la cambrure subjugue, et enfin de longues jambes parfaitement galbées. Que dire de plus ? »



WHAT YOU THINK.

«
Réservée : Sous ses dehors de femme fatale, Margaret garde totalement son mystère. Elle n’est pas le genre à parler d’elle à tort et à travers. Elle a plutôt tendance à rester en retrait, mystérieuse et froide. Cela ne veut pas dire qu’elle semble désagréable au premier abord, nullement. Elle prend son temps avant de juger quelqu’un et ne s’emballe jamais. Elle est réfléchie. Elle essaye de voir toutes les possibilités avant de prendre une décision et une fois qu’elle a choisi, elle fonce. Il se passe tellement de choses dans son cerveau que Margaret préfère garder ses pensées pour elle et ne les livrer qu’au compte-goutte.
Déterminée : Margaret est une femme qui sait ce qu’elle veut. Et si vous vous trouvez en travers de sa route, je ne donne pas cher de votre peau. Une fois qu’elle s’est décidée, Margaret est d’un courage et d’une volonté exemplaire. C’est une femme qui a du leadership. Aucun obstacle ne sera assez puissant pour l’arrêter, à moins qu’elle ne se fasse tuer. Certes, c’est un sacré avantage lorsqu’on bosse en équipe. C’est beaucoup moins facile quand les collègues ne sont pas d’accord avec vous et que vous ne lâchez pas le morceau. Le revers de la médaille est que Margaret est assez têtue et bornée. C’est dur de la convaincre qu’elle se trompe. Et même si elle s’en rend compte, son orgueil et sa fierté l’empêchera de le reconnaître.
Courageuse : Ca, c’est sûr. La jeune femme est une combattante et mourir ne lui fait pas peur. Elle ne reculera nullement devant le danger. Jusqu’à en devenir tête brûlée parfois. Cela lui vaut généralement de tomber dans des situations dangereuses dont elle ne se tire qu’in extrémis. Un jour, elle finira par y laisser sa peau. Mais pour le moment, elle a toujours eu de la chance.
Jalouse : Margaret a tout de même des sentiments. Que ce soit en amitié ou en amour, elle est profondément jalouse. Une jalousie dévorante qui peut la pousser à des extrémités. Si elle s’attache à quelqu’un, elle peut devenir assez pénible à ce sujet. Et se mettre une tueuse à dos n’est pas vraiment conseillé…
Généreuse : Sous une apparence froide, Margaret a en réalité le cœur sur la main, c’est une femme généreuse qui n’hésite pas à se mettre en danger pour ceux qu’elle aime, qui donne de son temps et de son énergie pour aider. Elle n’admet pas facilement la faiblesse, elle ne dévoile que peu ses sentiments, du moins pas avec la parole, beaucoup plus avec ses actes. C’est une femme sur qui on peut compter si vous avez la chance qu’elle fasse partie de vos amis. Son côté solitaire fait parfois penser qu’elle ne pense qu’à elle, alors que c’est faux. Elle a certes besoin de ses moments de solitude. Mais elle n’est pas forcément contre le fait de passer un peu de temps en compagnie de ses rares amis.
Margaret est une femme mystérieuse, secrète et forte. Mais elle reste quelqu’un qui, quand on commence à la connaître, est attachant et fidèle. »



WHAT YOU LIVE.

« C’était en 1989. Je ne me souviens pas grand-chose de cette époque lointaine. Mais je n’ai pas oublié la neige. La neige de mon beau pays. Elle tombait fort cette nuit-là. Le froid resserrait son étau de glace autour de Londres. La belle ville de l’ombre. Une pauvre maison entouré d’un mur en ruine semble couverte de sucre glace. Dans cette pauvre chaumière résonne les cris d’une femme. Une femme qui, pour une fois, n’est plus une moins que rien, une pauvre fille, mais seulement une femme qui souffre des douleurs de l’enfantement. Maria Galan. Ainsi donc, en cette nuit, cette femme s’agrippe au bras de son époux tandis que la sage-femme guide ses efforts pour la délivrance. La sueur perle le long de son front tandis que son visage, contracté par la lutte, se crispe. Et soudain, un cri vibrant déchire le silence. De petits poumons aspirent goulûment l’air. Le bébé est vivant et en bonne santé. La mère soupire et tend les mains vers son enfant, tandis que le père sourit, prenant le nourrisson dans ses bras.

Une fille. Elle est magnifique, ma chère épouse.

La femme sourit tendrement et caresse le visage de son bébé. Elle la berce et l’embrasse. Elle murmure alors :

Bienvenue, Sélina…

*******

Ce sourire… Ce fameux sourire de sa mère le jour de sa naissance ne s’avéra pas être le seul que Sélina put jamais voir. Sa mère trouvait un réconfort auprès de sa fille. Elle fuyait ce quotidien morbide, un époux ivrogne qui tentait de la frapper dès qu’il avait un peu trop bu. Elle n’avait qu’amour et attentionse pour sa petite fille. Sélina était belle comme le jour et gentille. A croire que l’environnement nous conditionne pour toujours. Sélina avait parfaitement compris que lorsque son père avait trop bu, il était préférable pour elle de se cacher dans un endroit où il ne la trouverait pas. Elle sortait également de nuit et ce fut un miracle si rien ne lui arriva pendant son enfance. Une enfance pas si sombre, bien que moquée par les autres enfants qui connaissaient la vérité sur son père. Sélina eut droit à des sobriquets forts peu obligeants. Mais elle avait l’art de rester stoïque, de ne jamais répliquer. La vengeance est un plat qui se mange froid… Jusqu’à ce fameux jour…

*********

« Ce n’est pas ce soir, ton truc de jeunes ? »
« Si, si. Ca s’appelle soirée d’intégration. »

Mon père avait bredouillé un vague mot d’approbation avant de louer les bienfaits des amitiés de jeunes gens du même âge. Je ne l’écoutai déjà plus. Il s’imaginait certainement des petites soirées jeux de société et jus de fruit. Il était sacrément loin du compte. Comme tout ado qui se respecte, je m’étais bien gardée de le détromper. La soirée d’intégration était un rituel sacré, on n’y coupait pas. Ce n’était pas que j’adorais les soirées bien arrosées, non. Je n’y étais pas hostile non plus. J’étais une adolescente somme toute banale. J’étais assez solitaire et je tenais à mon indépendance. La pression du groupe ? J’ignorai ce que c’était. Lorsque quelqu’un me tapait sur le système, j’allais voir ailleurs. Je m’entendais d’ailleurs beaucoup mieux avec les garçons qu’avec les filles. Le lycée est un monde cruel. Les filles sont peau-de-vache entre elles. Une véritable cour avec sa reine et ses ouvrières. Très peu pour moi. N’allez pas imaginer que j’étais la caricature de l’adolescente mal dans sa peau, timide et rêvant de faire partie du groupe des greluches blondes et bien foutues sans en avoir aucun des attributs. J’étais plutôt jolie fille, je n’avais pas ma langue dans ma poche et j’avais tendance à me moquer ouvertement des pop-pop girls. Indépendance d’esprit que j’ai gardé et qui m’a toujours été bien utile.

« Et tu vas y aller…habillée comme ça ? »

Je me contentais d’un haussement d’épaule assorti de cet éternel regard bovin de l’ado qui refuse de parler d’un sujet. Je me levais rapidement et après un vague salut à mes parents, je filai en direction de la maison de Jessy. Je n’ai ni frère ni sœur. C’est peut-être pour ça que je n’en ai toujours fait qu’à ma tête. Allez savoir.

« Regardez-moi ces grosses vaches. Toute cette cellulite, c’est dégueulasse. »

Je savais que je n’aurai pas dû venir. Et j’en avais à présent la confirmation. Une dizaine de filles en sous-vêtements était alignée en rang à l’étage de la somptueuse demeure de Jessy. Les mecs et les filles plus âgées se trouvaient au rez-de-chaussée et huaient les bizutées. Jessy, un crayon noir dans la main, entourait les zones grasses de chaque fille, l’humiliait par une réplique bien sentie sur son physique. Je me tenais accoudée à la rambarde et, contrairement aux autres, je lui faisais face. Détendue, j’avais même l’air de m’ennuyer, ce qui était le cas. Nullement gênée d’être en petite tenue, je la dévisageais du regard lorsqu’elle se planta devant moi, son petit air suffisant sur le visage.

« Et vous avez vu celle-là ? Dis-moi, Maggie, ça fait quoi d’avoir le buste d’un garçon prépubère ? »
« Tu t’es fait refaire le nez, Jessy ? »

Elle se toucha le nez un bref instant, tandis que mon sourire amusé commença de l’inquiéter. Elle bégaya un bref instant que non, ce n’était pas le cas. Soudain, avec violence, je lui collais mon poing sur le dit appendice qu’elle allait, de facto, devoir se refaire. Faisant face à la foule, je brandis les bras vers le ciel en signe de victoire sur l’oppresseur. Après un flottement, les gens m’applaudirent comme ils avaient applaudi quelques minutes auparavant Jessy. La masse est stupide.

***********************

« Tu crois que je devrais mettre la robe rouge ou la rose ? »

Je jette un coup d’œil blasé à la tenue de mon amie Kim. J’ai une furieuse envie de lui dire que les deux donnent envie de gerber mais je me maîtrise. Kim a des côtés très sympas et d’autres qui m’horripilent. Son côté barbie notamment. J’étais âgée de 19 ans à l’époque. Mon bac en poche, j’avais fait mon entrée à la faculté un an auparavant. Passionnée par le sujet, je m’éclatais pendant les cours. Mais je ne bossais pas des masses. A cette époque de l’année, le bal de fin d’études était organisé, comme chaque fois. Occasion de boire, d’oublier les déboires de l’année écoulée et de rencontre l’âme sœur. J’y allais plus pour m’amuser à observer cette faune étrange qu’autre chose. Les premières années généralement n’y résistaient pas. On en retrouvait complètement éméchés le lendemain, dans des buissons en train de cuver.

« Et le collier bleu, ça ferait ressortir mes yeux, non ? »

Je poussais un soupir ostensiblement audible. Allongée sur le lit de Kim, j’observais le ciel d’un air pensif. Toutes les poules allaient glousser en regardant Adam, le beau gosse de la promo et rien que ça, ça me rendait malade. Je ne connaissais pas Adam et je n’avais nulle envie de le connaître. Je ne pouvais rien faire comme tout le monde. Lorsqu’un mec était trop adulé par les filles, je le fuyais avec application. Vous avez dit contrariante ? Je détestais les playboys qui se la jouaient. J’en avais envoyé plus d’un sur la paille. A la fac, j’étais de toute façon cataloguée comme « la fille bizarre ». Et cela me convenait.

« Les boucles d’oreilles, ça va avec tu crois ? »
« Kim, ton collier et tes boucles d’oreilles sont juste hideux. »

Me connaissant bien, elle haussa les épaules d’un air contrarié avant de continuer à s’affairer. J’avais quant à moi, prévu une robe d’un classicisme outrageux. Les rires et les chants résonnaient dans la pièce dans laquelle nous étions. Les filles se regardaient en chien de faïence, commentant les vêtements, les coiffures et les bijoux. Kim avait déjà trouvé un cavalier et dansait en minaudant. Je me dirigeai lentement vers la terrasse, histoire de prendre l’air.

« Salut. »

Je sursautai et me retournai. Un jeune homme se tenait devant moi, me regardant fixement. Je le reconnus sans mal. Adam.

« Tiens, tes groupies te laissent respirer quelques secondes ? »

Il sourit plus largement, ce qui me surprit. Les beaux gosses dans son genre préfèrent les filles belles et stupides, c’est bien connu. Pas celles qui ont le sens de la répartie.

« J’ai réussi à leur échapper, oui. Ca me fait des vacances… »
« C’est ça la rançon de la gloire, Super Mâle. »

Il se mit à rire et un serrement de cœur inexpliqué me saisit. Allons, je n’allais pas me mettre à devenir greluche !

« Tu es bizarre comme fille, Maggie »
« Si tu veux dire par bizarre, différente de celles qui composent ton fan club, je prends ça pour un compliment. »

Les heures passèrent et nous restions tous les deux, à parler de tout et de rien. Je m’étais assise sur le banc et lui à côté. En fait, il n’avait rien du mec prétentieux que j’imaginai. Il était même drôle. Je suis sûre que vous voyez le tableau. Sa main se posa d’elle-même sur ma cuisse tandis qu’il se rapprochait, ne me lâchant pas des yeux. Lorsque ses lèvres se posèrent sur les miennes, une vague de chaleur me submergea. Il venait de voler mon cœur. Et putain, ce que ça fait mal.

******************************

Je sais ce que vous vous dites. Et vous avez raison, ça s’est exactement passé comme ça. On avait la vie parfaite. J'ai quitté l'Angleterre pour les Etats-Unis. Je me suis installée avec lui et ai poursuivi mes études. Cette année-là, j'étais enceinte de lui. Tout allait bien dans le meilleur des mondes. Connerie d’y avoir cru…

« Non, mon chéri. Oh, je ne sais pas, 23h peut-être… Oui, je t’aime. A ce soir. »

Je raccrochai le téléphone et me prit la tête dans les mains. Il était tard et je terminai des révisions pour les exams de fin d'année avec une copine.

« Alors, les grandes ? Vous vous en sortez ? »
« Vous tombez bien, Monsieur. Je vais pas tarderà m'en aller. »

Le père de mon amie nous fit un sourire avant de refermer la porte. Je jetais alors un coup d’œil à l’horloge. Il n’était que 22h. Décidément, c’était une bonne journée. J’allais même finir plus tôt. Il me tardait de voir Adam. Je saluai le père de ma copine qui me gratifia d’une vanne en dessous de la ceinture, comme à son habitude. Je lui répliquai du tac au tac avant de prendre ma voiture.
Je me garai plus haut dans notre rue avant de descendre et de marcher d’un bon pas vers l’appartement. Tiens, bizarre, la porte est entrouverte. Je pose la main et je pousse la porte.

« Chéri ? »

Ce n’est qu’un murmure étouffé qui s’est échappé de mes lèvres, comme si j’avais pressenti ce que j’allais y trouver. Le silence est total et mes pas me guident vers notre chambre à coucher. Et là… C’est le drame. La chambre est vide, comme tout l'appartement, des affaires d'Adam. Il est parti, sans un mot, sans une explication. Je m'écroule au sol, pleurant pendant des heures avant de vider les lieux. Putain ce que ça fait mal.

******************

Vous vous demandez maintenant comment j’ai atterri ici ? C’est facile pourtant. Je me suis jetée à corps perdu dans la recherche d'un boulot. J’ai pris un appartement. Et donné naissance à ma petite Anaïs, seule. L’erreur, je n’y crois pas. On est tous libre de nos choix. Mais on doit assumer les conséquences, un point c’est tout. Et dès que j’ai eu l’opportunité, je l’ai saisi. Partir. Loin. A l’autre bout du monde, pourquoi pas. Oublier cette vie pourrie. Tirer un trait sur tout ça. Et puis disparaître. Je n’ai laissé aucune adresse derrière moi. Aucun numéro où me joindre. J'ai repris mes études en complément de mon travail et je suis seule. Pas que ça me dérange. Et puis, je sais que les rêves, c’est pour la bleusaille. Certainement pas pour moi. Le petit rêve pépère de la ménagère bien rangée avec une portée de braillards… Bah. J’ai déjà une enfant, pas de mecs et suis étudiante. Ouais, le destin a un putain de sens de l’humour. Presque autant que moi, en fait. Il faut dire que je l’ai bien cherché.
Je me raccroche à mon boulot. Je l’admets, j'ai eu quelques aventures depuis Adam. Deux ans, ouais, c’est long. Mais j’en veux peut-être un peu à toute la gent masculine de mon infortune. Excessif ? Oh, si peu ! Je sais pas, vous vous faites becqueter la main par un rottweiler, et ben pendant un moment, même un chihuahua peut vous donner envie de fuir, non ? Et ben pareil. Je me concentre sur mon travail. L'avenir ? On verra bien. Je finirai peut-être vieille fille, à 80 balais, dévorée par mes dobermans dans mon appartement. Heureusement que ma fille est là. Elle est pas belle, la vie ?



JUST WAIT A MINUTE.


○ Code : Ok! Nealou

○ Secret envoyé ? | (à remplir par un administrateur)

○ Comment avez-vous connu le forum ? De liens en liens

○ Souhaitez-vous un parrain/marraine ? Non merci !

○ Une remarque ? Le forum est magnifique !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 1:28

Oh!!! Anne Hathaway :friends;:
Bienvenue parmi nous jolie demoiselle et bonne chance pour ta fiche
Si tu as des question surtout n'hésite pas a les poser le staff se fera un plaisir d'y répondre :)

Ton avatar n'est pas aux bonnes dimension il doit être en 200*400 :)

XoXo Sateen
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 2:31

Bienvenue sur le forum. ♥️

Super choix de célébrité, Anne Hathaway est une femme sublime. (en espérant que tu rejoignes les Eta. :3) :coeur1:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 12:50

Mais les Kappa seraient également ravis de compter dans leurs rangs une aussi jolie demoiselle 8) Après tout, un corps parfait, ça s'entretient :D

Bienvenue parmi nous, en tout cas ! Hâte de voir ce que va donner ce perso !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 15:57

Bienvenue ici, beauté ! (a)
Bonne chance pour ta fiche, si tu as la moindre question, n'hésite pas.

Puisque tout le monde fait sa pub : si tu es tentée par la confrérie des artistes, les alphas, ce serait un plaisir de te compter parmi nous. Mais choisis la confrérie qui correspond le mieux à ton personnage ;-)

A bientôt dans le jeu (:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 16:35

Bienvenue ^^ ! Elle fait classe ta célébrité :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 16:45

Bienvenue sur le forum !
J'espère que tu te plairas parmi nous ♥

Maragret, choisis la confrérie qui te correspond le mieux et dans laquelle TON personnage pourra le mieux / plus évoluer :) ♥

Bon courage pour ta fiche et si tu as besoin de quoi que ce soit, nous sommes là =)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 26 Nov - 16:51

Ah!ah! vous me faite rire a tous lui demander de venir♥️♥️
Mais au risque de vous décevoir Margaret est une alpha psi^^
C'est un Pv du forum => https://wynwoodu.forumsrpg.com/t2786-alpha-psi-4-4#46416

D'ailleurs j'ai oublié de te le dire mais merci beaucoup d'avoir pris un de nos scenario :hap:
Et encore bonne chance pour ta fiche
XoXo Sateen :ola:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeMer 28 Nov - 1:52

C'est hilarant.

Bienvenue parmis nous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeJeu 29 Nov - 20:19

Contente de voir un PV débarquer sur le forum !

Si tu as des questions n'hésite pas ! Nous sommes là pour y répondre.
De plus tu as pris Anne Hathaway et un de mes perso est joué avec Channing Tatum... Bref, ça promet ♥

Bonne chance pour ta fiche en tout cas ! Et bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeVen 30 Nov - 17:56

Welcomeuuuh !!! 8)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 4:43

Où en est cette fiche ? (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 7:57

Elle avance ! Lentement mais elle avance ! ^^

J'ai pas mal de boulot IRL du coup j'avance moins vite que d'habitude... Désolée !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 10:00

Bienvenue parmi nous ! :hap:
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 16:01

bienvenue parmi nous ♥️

Bon courage pour finir ta fiche o/

🦆
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 19:33

Voila, j'ai terminé ma fiche ! J'espère que ça ira ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 21:02

Contente que ta fiche soit finie! :)

Je te validerai bien, mais ton avatar n'est pas à la bonne taille, il faut qu'il fasse 200*400.
Dès que tu auras changé ça, je viendrai te valider :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 21:39

Voila qui est fait ! ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitimeLun 10 Déc - 21:47



Félicitation, tu es Validée



« Hé bien bienvenue!
Moi je n'ai rien à dire sur ta fiche, à part que j'aurai aimé que tu lui donnes quelques défauts, mais ils viendront sûrement en rp :) En tout cas, j'ai trouvé ta fiche et ton écriture parfaites, alors je n'ai rien à dire, sinon : va t'amuser!. »

En bref; tu es à présent validée !
Tu fais donc partie des élèves à l'université, bravo!.
Tu peux donc faire tes fiches de RP (répertorier toutes tes histoires et aventures) et faire ta Fiche de Liens, qui te permet de créer des relations avec les autres membres, mais aussi d'avoir un compte rendu de celles déjà obtenues. On peut ainsi, plus facilement savoir avec qui ton personnages est ami, avec qui il ne l'est pas etc...
Tu peux aussi demander un Rang, qui te sera attribué par un Administrateur et quand tu auras atteins 50 points, tu pourras aller demander une chambre pour ton personnage !






    LIENS UTILES

    → Fiche de RP
    → Fiche de LIENS
    → Demande de RANG
    → Demande de Chambre
    Liste des DC

    Et n'oublies pas qu'en cas de problèmes, de questions, toute l'équipe du Staff est là pour toi !


    Hope B., Jeff W., Kaylee S., Marissa C., & Neal C.




© Codes by I Love Harvard


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Margaret Galan [Terminé] Empty
MessageSujet: Re: Margaret Galan [Terminé]   Margaret Galan [Terminé] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret Galan [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Margaret Galan [Terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» 1/32 : Margaret Qualley vs Jessica Alba
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Gestion des personnages :: Vieilles présentations-
Sauter vers: