AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 L'homme devant la mer [Adriana]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


L'homme devant la mer [Adriana] Empty
MessageSujet: Re: L'homme devant la mer [Adriana]   L'homme devant la mer [Adriana] Icon_minitimeMer 24 Oct - 11:57

Jared était un de mes seuls réel ami, peut être car la plupart des garçons qui viennent me parler ne pensent qu'au sexe, ou peut être parce que j'avais du mal à m'attacher et que "L'attachement est une absurdité, une incitation à la douleur.", comme dit l'écrivain Marc Levy. Je n'avais pas vu le réel côté de Jared aux premiers abords, c'était juste un Pi Sigma, dragueur et arrogant, mais j'ai appris à découvrir son vrai visage et voir le côté positif du jeune homme qui était en fait sensible et attachant.

Quand je demanda à mon ami à côté de moi pourquoi il ne me donnait plus de nouvelles, il me répondit qu'il était à Londres, son pays d'origine. Je compris alors qu'il était parti pour Brooke, une fille dont il était amoureux et qui était partie de Wynwood. Je lui dis alors :

Pas grave, je te taquine tu le sais. Avec un sourire au coin des lèvres.

Il me dit aussitôt qu'il était parti pour Brooke, c'est donc bien ce que je pensais, et je penses qu'il avait eu raison d'essayer de la revoir, en amour rien n'est jamais perdu. Je regarde alors Jared et je lui demande :

Alors comment ça c'est passé ?

Vu l'air désespéré qu'il avait, je pensais qu'il n'avait pas eu ce qu'il voulait en retournant rejoindre la jeune femme en Europe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'homme devant la mer [Adriana] Empty
MessageSujet: Re: L'homme devant la mer [Adriana]   L'homme devant la mer [Adriana] Icon_minitimeMer 24 Oct - 8:42

  • Adriana était toujours la même, malgré plusieurs mois sans voir Jared, elle lui parlait comme s'ils ne s'étaient jamais quittés, comme s'il n'avait jamais disparu de Miami. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, c'était devenu chose courante désormais, de le voir sourire. Et c'était encore Brooke, qui avait réussi à lui faire faire cela, sans que ce soit un sourire mesquin, cruel, ou douteux. Il observa la lune, cette nuit, elle était pleine, et les étoiles elles, scintillaient comme jamais. Il aurait tellement voulu que Brooke admire ce ciel en sa compagnie, qu'il en oublia de répondre à la jeune femme qui attendait patiemment sa réponse. Il se racla la gorge, puis tout en posa son coude sur le sable afin de s'appuyer, il dirigea son regard vers le professeur qui pour lui, n'en était pas réellement un.

    - Désolé, j'étais à Londres... Et je n'avais pas la foi de téléphoner à qui que ce soit.

    Il n'allait pas mentir, et dire que téléphoner d'un continent à l'autre lui reviendrait trop cher, après tout, c'était Jared Jay Hope, rien n'était trop cher pour sa famille, et ça, tout le monde le savait, et ce n'était certainement pas à Adriana qu'il faudrait raconter le contraire de la vérité, elle connaissait Jared bien plus que les gens pouvaient s'imaginer. Le jeune garçon se perdit encore dans ses pensées, il se souvenait à présent de la première fois où il avait rencontré le professeur Calvanti. C'était au cours de l'année précédente, et Adriana n'était pas passée inaperçue dans les couloirs de Wynwoodhs. Jared était dans sa période de gloire chez les Pi Sigma, et s'était mis en tête de ramener la demoiselle dans sa chambre le plus rapidement possible. Cependant, plus il côtoyait la jeune femme, et plus la complicité entre eux grandissait, jusqu'au jour où un lien aussi fort que celui de la famille vint les lier.

    - Désolé d'être parti, je me devais d'aller voir Brooke, pour avoir des explications, et faire le point sur tout ça.

    Jared savait pertinemment qu'Adriana connaissait l'importance qu'avait Brooke à ses yeux, car elle avait suivi de près l'évolution de leur relation, en les observant en cours, avec les dires de Jared, et en observant le comportement de Jared vis à vis des autres, qui avait radicalement changé.

    [Pardon c'est très court, mais je me rattrape]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'homme devant la mer [Adriana] Empty
MessageSujet: Re: L'homme devant la mer [Adriana]   L'homme devant la mer [Adriana] Icon_minitimeMar 23 Oct - 21:35

La mer, la plage, l'océan. C'est ce que je préfère par dessus tout. Regarder au loin, sans voir ce qu'il se passe au bout de l'horizon, rester là, au calme, penser et réfléchir, faire le point. Je n'étais pas venu à la plage depuis que j'étais arrivé à Miami, pourtant c'est mon endroit préféré pour me ressourcer, je suis née à Rio de Janeiro, dans les Favelas, quand je vivais là-bas et que j'avais un coup de blues, quand je voulais oublié la misère dans laquelle je vivais. Je m'achetai une bouteille Tequila, et j'allais seule, sur la plage regarder au loin pour oublier la réalité, et regarder au loin ce monde qui était peut être meilleur.

Ce soir là, un goût de nostalgie m'enivra, j'habitais à Miami, ma vie était belle et je n'avais pas de quoi me plaindre, mais ma famille me manquait énormément, et je décida alors d'aller sur la plage pour me ressourcer encore une fois avec une bouteille de Tequila, je ne prépare pas spécialement, j'enfile simplement un short en jean, un débardeur blanc et et des sandales de la même couleur. Je décide de marcher au bord de l'eau, mes chaussures dans une main, une cigarette dans l'autre. Au bout de quelques minutes je fais comme j'avais prévu, je m’assoies au bord de l'eau et je sors la bouteille de mon sac. Je regarde aux alentours, il y avait une seule personne sur la plage, et je l'a reconnu de suite, c'était Jared, un de mes rares amis ici, que je considère comme mon frère. Un sourire se lit d'un coup sur mon visage, ça fais un petit moment que je ne l'ai pas vu, je me lève alors, je prends mes affaires et me dirige vers lui.
Quand j'arrive à côté de lui, je m’assoies sur sa droite, je l'embrasse sur la joue et je lui dis :

Alors mon cher Jared, je pensais que tu étais mort, c'est trop dur de passer un coup de fil ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


L'homme devant la mer [Adriana] Empty
MessageSujet: L'homme devant la mer [Adriana]   L'homme devant la mer [Adriana] Icon_minitimeMar 23 Oct - 21:20

  • Il regardait les vagues aller et venir devant lui, comme si rien ne s'était passé. Il était aux alentours de vingt deux heures, et la place de Wynwoodhs était déserte de n'importe quel occupant potentiel. Il n'y avait que lui, un simple homme assit sur le sable blanc, regardant la mer alors que le ciel lunaire lui offrait un spectacle d'étoiles scintillantes. Il repensait aux nombreuses fois où ses pieds avaient frôlés le sable en compagnie de Brooke lors des couchés de soleil.
    Il fit un sourire, cette époque aura été la plus belle de toute son année, jusqu'à ce jour où elle était partie, sans rien dire à personne, sans rien lui dire... à lui. "Elle n'a pas pu me quitter" c'était ce qu'il s'était dit lorsqu'il avait découvert son départ. "Elle m'aime, je le sais" C'était ce qu'il s'était dit lorsqu'il avait touché terre à Londres, après un long vol de nuit. "Elle ne peut pas m'abandonner", c'était ce qu'il se répétait sans cesse à présent, depuis qu'il était sortit de chez elle, le pas trainant, et le coeur en morceau.

    Mais à quoi pensait-il en cet instant précis ? Le regard dans le vide, ses pensées vagabondaient à droite à gauche. Il pensait à elle, bien évidemment. Jared se demandait à quoi elle pouvait bien penser en ce moment, si elle pensait à lui, si elle allait bien, si elle ne manquait de rien, il se posait tant de question. S'il le pouvait, il veillerait sur elle, de loin, sans jamais s'approcher, comme la première fois où ils s'étaient séparés. Il se demandait si elle était heureuse, si elle avait rencontré un homme qui pourrait combler le petit rien qui faisait tout que lui-même n'avait apparemment, jamais pu combler. Désormais, il fallait qu'il tourne la page pour de bon. Après tout, c'était la deuxième fois que l'un des deux partait du jour au lendemain, laissant l'autre à l'abandon, comme s'il ne s'était jamais rien passé entre eux, alors, pourquoi espérer ? Ce n'était qu'une cercle vicieux, duquel ils ne sortiraient probablement jamais s'ils continuaient à s'entêter d'être ensemble...


    - Tu te fais du mal Jared Jay Hope... Il est temps de te remettre de cette rupture, tu es Jared Jay Hope, Pi Sigma, à la réputation aussi foireuse que douteuse, tu n'es plus qu'une loque aux yeux de tes plus proches amis, inoffensif auprès des filles, plus que l'ombre de toi même, et tout ça pour quoi ? POur une fille qui ne veux plus rien savoir de toi... C'est tout de même pathétique.

    Oui, Jared Jay se parlait parfois à lui-même, l'une des meilleures thérapies qu'il avait essayé. Lorsqu'il se décida enfin à bouger et qu'il se redressa afin de retrouver son lit, le regard du gentleman se posa sur une silhouette de femme au loin. Il la reconnaissait très bien, c'était Adriana, une jeune femme qu'il avait connu l'année précédente, dans l'apogée de sa réputation de séducteur au coeur glacé. Elle était très vite devenue importante à ses yeux, elle était pour lui, comme la famille qu'il n'avait jamais eu....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'homme devant la mer [Adriana] Empty
MessageSujet: Re: L'homme devant la mer [Adriana]   L'homme devant la mer [Adriana] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme devant la mer [Adriana]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stanley Lucas, l'homme des occupants.
» L'un des fils de Sarkozy devant un tribunal.
» Qui sera le sauveur d’Haïti ? La « diaspora » ? L’homme providentiel ?
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» L'homme au long nez ou Uldry D. Kenneth.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: