AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hey petits padawans, n'oubliez pas de voter pour WU par ICI et gagnez des points ! Vous pouvez aussi venir poster des mots d'amour sur BAZZART et sur PRD
Les inscriptions pour l'event Halloween sont ouvertes ! Venez faire vivre un des moments les plus terrifiants à vos personnages en vous inscrivant ici

Partagez
 

 Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeVen 7 Déc - 0:10

♠ La jeune espagnole s’énerve plutôt rapidement, et tu jubiles en te disant que ta soirée ne sera peut-être pas aussi ennuyante que tu le pensais. Les méditerranéennes ont le sang chaud, c’est bien connu. Un regard de travers et elles t’agressent comme un taureau de corrida. La brune s’agite, elle commence à t’exaspérer. Tu n’as rien fait de mal, pas encore. Alors pourquoi s’agacer ? Abandonnant complètement l’idée de parler dans sa langue, tu ne fais plus d’efforts pour te faire comprendre, et continue la conversation en anglais.

– Ce mélange d’anglais et d’espagnol est vraiment, vraiment agressif pour les oreilles. Alors puisque tu comprends notre langue, écoute bien ce que je vais te dire : soit tu fais un effort pour arrêter de mélanger les langues, soit tu te tais. Tu prends une gorgée de ton verre, regarde la fille dans les yeux et lui souris, l’air narquois. – Note que je préfère la seconde option .

C’est alors qu’un autre protagoniste fait son apparition dans votre petite scène. Un anglais, comme toi. Un buveur de thé adorateur de Queen Elizabeth, parfait. Ton sourire s’agrandit et se fait sincère pour la première fois de la soirée. Tu es toujours heureux de croiser un compatriote, si loin de vos terres natales. Tu te tournes vers lui, satisfait.

– Et tu choisis de mettre tes cours en pratique avec ce genre de personne ? Pas très judicieux. A part quelques churros et une conversation insupportable, tu ne pourras rien en tirer.

Tu sais très bien qu’agir de cette façon n’est pas le meilleur moyen pour te faire des amis, mais après tout, tu t’en fiches. Tu n’es pas là pour ça. Tu es venu pour t’amuser, et c’est exactement ce que tu es en train de faire. Que ce soit au détriment des autres rend les choses plus amusantes encore.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeMer 7 Nov - 13:01

[justify]Niark, niark. Apparemment, il y avait du grabuge entre la jeune Espagnole et le type qui venait d'entrer. Un grand mec qui n'avait pas l'air d'ici. Qu'est-ce qui me faisait penser ça ? Son air renfrogné ? Son style vestimentaire un peu différent que des personnes du coin que j'avais rencontré jusqu'ici ? En tout cas, c'est intriguant, et je ne pus m'empêcher d'écouter d'une oreille lorsque l'Espagnole s'écria : « Te calmas s‘il te plait. On dit "La bebida en tu vaso es asquerosa" si tou vouloir dir qué ma boisson esta dégueu. Et jé comprendo bien el anglais même si jé no lé parlo très bien. Les gustos de la gente son subjetivos et mi, j’aima bien el Bloody Mary donc si tou pouvais mé rendre mi vaso… Esta très malpoli dé voler las verres des otros. ». J'éclatai discrètement de rire. Quel accent ! Bon, je suis d'accord, c'est mal de se moquer des autres, mais je dois bien dire que ça a au moins le mérite d'être amusant, d'entendre d'autres accents et d'autres langues. C'est exotique. Ou agaçant, au choix. La belle espagnole se tourna vers moi, après avoir dit quelque chose comme « Sino por ta primera question, jé souis Thalia, et oui, jé souis espagnol, pero jé né pensa pas que mésieu sois espagnol lui. ». Ah, oui, j'y avais pensé à celle-la. Après tout, je lui avais parlé en espagnol, alors n'importe qui pourrait en conclure à ce que je sois espagnol, non ? Je fit un petit sourire, reposai mon verre, répondit : ''Non. Je ne suis pas Espagnol, je suis Anglais. Mais j'apprenais l'espagnol en Angleterre et je cherchais une occasion de le mettre en pratique !''. Bon, pas sûr qu'elle m'ai compris, mais au moins c'est clair ; que je ne me retrouve pas à discuter avec une espagnole dans sa langue natale à laquelle je ne comprends pas grand-chose (soyons franc...). Mais, soudain, le nouveau venu sembla enfin remarquer ma présence et se tourna vers moi aussitôt que j'eus évoqué l'Angleterre. Tiens, se pourrait-il que je fusse en présence d'un autre citoyen de sa ''gracieuse Majesté"?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeDim 4 Nov - 6:24

à la tienne mon pote !:
 

Soupir de soulagement lorsqu’il me répond en espagnol, se pourrait-il que ce soir, je n’ai pas à parler entièrement dans cette langue que je déteste tant ? « ¡ Muy bien ! ¿ y tù ? » Je réponds le plus lentement possible, je sais que l’espagnol est difficile à comprendre lorsque l’on parle trop vite. Parler dans ma langue natale n’est pas bon pour mon apprentissage de l’anglais certes, et Pedro et June serait surement contre le fait que les autres se mettent à me parler dans la langue pour me faciliter la tâche au lieu de l’inverse. Seulement, Pedro et June ne sont pas là et parler espagnol me manque gravement, alors si j’ai l’occasion de le faire avec cet inconnu, je n’allais pas m’en priver.

Oui, cette histoire me redonne le sourire, j’aurais presque eu envie de sauter dans les bras du garçon pour le remercier de connaitre ne serait-ce que quelques mots de ma langue si cela n’était pas des plus déplacé. Certaine de passer une agréable soirée, j’en oublie presque la plupart des américains sont, à mon sens, des connards illettrés sans cervelle, nés pour me pourrir la vie.

«  Bon sang, mais il n’y a que des espagnols ici ? »

Comme celui-là par exemple qui vient de prononcer une phrase assez vexante pour moi sans même sans rendre compte. Et qui finit pourtant son verre tranquillement, pour en commander un autre comme si de rien était. Ordure d’américain égocentrique et alcoolique, avec ça. Je me suis retournée, lorsqu’il a parlé et je l’observe à présent se tourner vers moi pour me sourire.

«  Je ne te remercie pas de l’idée. C’est ignoble, le Bloody Mary. Ca m’apprendra à observer les verres des autres. »

Il parle vite, trop vite. Mais j’ai compris le fond, il n’aime pas le Bloody Mary, mais a quand même voulu copier. En gros, tout est de ça faute et il peut bien s’étouffer avec l’un ou l’autre de ses verres, je n’en serais aucunement responsable.

«  En tu… en el verro.. vaso.. verro… repugnante… »

J’arque un sourcil, mi-amusée, mi-dubitative. Il pense que je suis complètement débile ou il a juste un problème psychologique qui l’empêche d’avouer que son niveau d’espagnol est environs mille fois moins bon que mon niveau d’anglais ?

«Mierda. Bloody Mary. Mierda » Fait-il avant de porter son verre de je ne sais quoi à ses lèvres en faisant un clin d’œil à l‘autre type que j‘ai presque oublié avec toutes ses conneries.

Attendez deux minutes… Je rêve ou il vient de me prendre mon verre ? A-t-il seulement conscience qu’à ce moment, c’est encore pire que s’il avait retiré de ses mains son précieux anneaux à cette créature bizarre du nom de « Gollum » dans cette saga étrange ? Je le regarde dans les yeux avec le regard le plus froid du monde, le sien est tout bonnement effrayant, mais il n’est pas question que je lâche, il a osé me prendre mon verre.

« Te calmas s‘il te plait. On dit "La bebida en tu vaso es asquerosa" si tou vouloir dir qué ma boisson esta dégueu. Et jé comprendo bien el anglais même si jé no lé parlo très bien. Les gustos de la gente son subjetivos et mi, j’aima bien el Bloody Mary donc si tou pouvais mé rendre mi vaso… Esta très malpoli dé voler las verres des otros. »

J'espire pour me calmer, je ne veux pas me faire que des ennemis ici, même si c'est plutôt mal partie. « Sino por ta primera question, jé souis Thalia, et oui, jé souis espagnol, pero jé né pensa pas que mésieu sois espagnol lui. » fais-je en me tournant vers le premier inconnu auquel je n'ai pas eu le temps de demander le nom.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeLun 29 Oct - 16:10

♠ Encore une fois, c’est seul que tu sors. Jared est rentré d’Angleterre, mais depuis le départ de Brooke, il n’est plus le même. Toujours en train de penser à cette fille, comme si il n’y avait qu’elle au monde, qu’il ne pouvait pas se trouver une autre paire de seins pour s’amuser. Ton meilleur ami devient de plus en plus sentimental, vous n’êtes plus aussi proches qu’avant. Et tu ne l’avoueras jamais, mais ça te fait mal, ça te retourne l’estomac et te serre le cœur. C’est pour lui que tu as quitté l’Angleterre, que tu as tourné le dos à ta famille et à tout ce que tu connaissais. Parce que quelques mois sans lui t’étaient insupportable et que la seule chose que tu voulais, c’était le retrouver. Mais c’est un nouveau Jared que tu connais à présent, presque un étranger. Tu as besoin de boire pour oublier cet échec, et tu franchis la porte de la première boîte de nuit que tu croises. Sans réfléchir, tu te diriges vers le bar, et t’apprêtes à commander un bourbon lorsque ton regard tombe sur le verre de ta voisine. Un Bloody Mary. Intéressant. Mais tu n’as pas le temps de commander, elle ouvre déjà la bouche, et son accent te fait immédiatement penser à Sacha, ta victime préférée. Tu devrais essayer de la trouver, l’humilier te ferait passer le temps.
Le type installé près d’elle lui répond, également en espagnol. De ton côté, tu râles.

– Bon sang, mais il n’y a que des espagnols ici ?

En quelques gorgées, tu finis ton verre et en commande un autre, du whisky cette fois. Tu te tournes vers la jeune espagnole à ta gauche, et lui souris légèrement.

– Je ne te remercie pas de l’idée. C’est ignoble, le Bloody Mary. Ca m’apprendra à observer les verres des autres.

Tu réalises cependant que tu as peut-être parlé un peu trop vite, et essaie de baragouiner quelques mots en espagnol.

– En tu… en el verro.. vaso.. verro… repugnante…

Quelques personnes autour de toi te jettent des regards amusés. Tu abandonnes l’idée de t’exprimer clairement, et tu t’empares de son verre en lui disant «Mierda. Bloody Mary. Mierda » . Puis tu portes ton verre de bourbon à tes lèvres en faisant un clin d’œil au brun derrière elle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeJeu 18 Oct - 8:51

« ¡ Buenas tardes!… Eh,… Bonsoir, jé veux dire. ».
Tiens, c'est de l'espagnol, ça, non ? Intéressant. Ca veut dire que je ne suis apparemment pas le seul étranger à Miami (et il ne manquerait plus que ça), même si on ne peux pas dire que j'en suis vraiment hein puisqu'au moins je n'ai pas la barrière de la langue. Remarque, ces américains sont parfois tellement cons qu'ils ne comprennet pas toujours ce que je leur dis. Bon, pourtant il y a, quoi ? cinq différences entre l'anglais et l'américain. Mais bon, c'est pas mon problème. Et puis si les américains parlent anglais d'abord, c'est grâce à nous. Buvant mon Gin Fizz d'une traite, je dévisage ma voisine de bar. Une grande fille maigre aux cheveux foncés. Banal. Mais apparemment, elle ne venait pas d'ici, et c'était ça qui m'interessai. Apparemment, il y avait d'autres personnes dans la même galère que moi (même si après tout je n'ai pas à me plaindre). ''Bonsoir'', répondis-je tout simplement à la jeune fille. Elle avait un accent à la fois drôle, charmant et énervant. Pourquoi énervant ? Aucune idée, mais tout est relatif car tout m'énerve en ce moment. Et quand je m'énerve, je bois, alors je ne manque pas de commander un second Gin Fizz, toujours dans la même optique de commencer une soirée qui s'annonce grandiose (ou pas). Soudain, j'ai une idée, grâce à l'alcool plus que par les méandres de mon cerveau : la voisine de bar, elle est espagnole, c'est ça ? Or j'apprenais l'espagnol dans mon lycée précédent en Angleterre... Ca pourrait être un moyen d'engager la conversation, et surtout un moyen de savoir si je n'ai rien oublié !
''¡Hola! ¿Cómo estás?''
Oui, c'est à peu près ça. Enfin, j'espère, sinon c'est grave la honte pour moi !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeJeu 18 Oct - 0:43


Mercredi soir. Ce n’est pas un jour pour sortir et qu’on soit n’importe quel jour, je suis privée de sortie pour l’année de toute manière. C’est surement pour ça que j’ai demandé une chambre à Wynwood malgré le fait que mon père ait un appartement à Miami, pour pouvoir sortir sans qu’il soit au courant et aussi parce que j’ai envie de l’égorger lorsque l’on passe trop de temps ensemble. Bref, en gros, je ne suis pas autorisée à sortir, en plus de cela demain j’ai cours et aller en boite en semaine serait comme trahir ma confrérie, mais je me suis préparée pour le faire quand même. Et que pourrais-je faire d’autre ? Ma mère et mon frère restaient en Espagne me manquent, mon colocataire a tellement peur de moi qu’il en vient à me détester et je ne comprends pas mes cours car ils sont en anglais et que j’ai beau faire des efforts, je ne comprends toujours pas correctement cette langue.

J’enfile donc mes escarpins dorés plus ou moins accordés à ma robe orangée, ainsi qu’une veste en faux cuir -on est pauvre ou on ne l’est pas- et je m’en vais en veillant à ne pas faire trop de bruit pour ne pas réveiller Dylan qui dort déjà comme un bébé. Je vérifie bien que j’ai mes clés dans mon sac, se serait dommage de se retrouver enfermée à l’extérieur en revenant. Par chance, la discothèque n’est pas très loin du lycée et j’y arrive rapidement. De l’extérieur, mes oreilles se font déjà agressées par cette odieuse musique américaine que je ne peux pas encadrer, comme tous le reste lorsqu’il s’agit de l’Amérique d’ailleurs. Je hais ce pays dans lequel on m’a envoyé de force. Quoiqu’il en soit, j’ai besoin d’alcool pour oublier et ce n’est certainement pas cette musique pour ados épileptiques en chaleur qui va m’empêcher d’attendre mon but.

Le videur me laisse entrer sans même me regarder, c’était bien la peine de passer des heures dans la salle de bain pour tromper sa vigilance… Et je constate avec stupeur qu’à l’intérieur la plupart des gens sont plus près de mon âge que de la majorité. En Espagne, c’est plutôt l’inverse mais soit, vive l’Amérique comme ils disent. Je me colle directement au bar sans passer par la case piste de danse et commende un « Bloody Mary », je dois m’y reprendre à trois fois pour prononcer le mot correctement mais au final, la serveuse comprend. Elle revient quelques minutes plus tard avec deux boissons identiques, l’une étant pour mon voisin et elle me demande ma carte d’identité en même temps que le paiement.

Je cherche quelques secondes dans mon sac pour enfin lui sortir la carte sur laquelle j’ai 19 ans. Une fausse carte d’identité et un père dans la police. Comment ça, vous sentez les ennuis arriver à grands pas ? De toute façon, il n’est pas de garde ce soir, il doit regarder de vieilles VHS sur son magnétoscope datant des années 80 en déprimant. Personnellement, ce plan de soirée ne m’intéresse pas des masses, je préfère de loin faire la fête et boire, même si c’est fortement déconseillé avec mon diabète plutôt que de rester cloitrée à la maison à pleurer sur mon triste sort. L’employée me sourit et me laisse seule avec mon verre que je commence à siroter doucement.

Seulement, seule, même avec de l’alcool et de la musique horrible pour vous démolir les oreilles, on fini rapidement par s’ennuyer et je ne suis pas là pour ça. C’est pour cela que lorsque je m’aperçois que le type assit à côté de moi regarde mon verre, je l’agresserais presque pour avoir quelqu’un à qui parler. « ¡ Buenas tardes!… Eh,… Bonsoir, jé veux dire. » Oui, bon, comme approche, on a vu mieux mais moi j’ai la barrière de la langue et en plus, pour une fois, je ne trouve rien d’autre à dire.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

avatar
Invité



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitimeMer 17 Oct - 13:44

Un soir banal. Un soir où je n'ai rien à faire, comme d'habitude en fait. J'ai beau chercher une quelconque occupation, comme relire une énième fois mes cours auxquels je ne comprends presque plus rien depuis le début de l'année, je m'ennuie. Mais quoi de mieux pour se libérer de l'ennui ? Une bonne soirée en centre-ville dans une boîte à la mode, avec si possibles quelques potes mais aussi beaucoup, beaucoup d'alcool. Ou pas, car ce n'est pas forcément la meilleure façon de s'amuser. En s'amusant un peu trop souvent comme ça, je me suis retrouvé trois fois à l'hosto. Enfin bon, c'est du passé maintenant. J'espère. Après avoir regardé les horaires de la boîte de nuit à la mode du coin sur mon téléphone, j'empoigne ma veste en cuir, ma carte d'identité trafiquée et une clope. Fumer tue, oui, je sais. Mais j'ai le temps de profiter de la vie avant ce moment fatidique, et c'est ce que je vais faire. Allumant ma clope, je descends les escaliers du lycée et sort dehors. Il fait froid. Pas grave, l'alcool que je vais m'enfiler et la fête qui se prépare vont vite me réchauffer. Enthousiaste, j'arrive enfin à la discothèque. La musique est tellement forte qu'on l'entend presque aussi bien de dehors que de l'intérieur. Marrant. Je passe devant le videur sans crainte. Ici, ils laissent passer n'importe qui, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Il a même l'air tellement indifférent qu'il laisserait sûrement entrer un gamin de dix ans. Enfin, j'm'en fous, ça me concerne pas. A l'intérieur, l'ambiance est survoltée. Normal, car la boîte accueille ce soir-là un DJ très à la mode dont j'ai oublié le blaze et qui distille à la chaîne des daubes électro mixées à des vieux tubes de rock des années 50, ce qui fait un mélange à la fois insupportable et à gerber (ce qui est fondamentalement la même chose). Mais au moins, le bar est vide, avec tout le monde sur le dancefloor. Je vais donc pouvoir m'adonner à mon activité favorite : la boisson. Je décide de commencer doucement en commandant juste un Gin Fizz (car il faut bien commencer quelque part). Puis, alors que je bois doucement ce dernier, je vois quelques nouvelles personnes entrer, s'asseoir pas loin de moi et commander deux Bloody Mary. Tiens, intéressant. Voilà des gens au moins autant amateur de picole que moi.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Empty
MessageSujet: Re: Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]   Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce soir on fait la teuf jusqu'à en tomber raide [moi + Thalia et Jeremiah]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dansons, jusqu'au bout de la nuit ! [PV Nino & Dulcianna]
» FB - Alouette sifflote moi ton matin, je croasserai ton soir - Jume
» SUJET TERMINE - L'alcool, les bêtises, toi et moi. [Allie]
» Errer fait réfléchir [Eris]
» soirée fraîche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: