AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Walk from the Sun (Max)

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeMar 12 Juin - 12:35

La dernière remarque de l'adolescent fit exploser le rire de la jeune femme qui ne tarda pas à attirer tous les regards des autres passagers. Ils se prirent alors un fou-rire abominable au sein de cette boîte de sardines. Après de longues minutes, ils arrivèrent enfin à destination, c'était blindé de monde, il faisait beau, chaud, c'était une journée parfaite. La jeune femme lança alors un regard au garçon et lui lança :

« Que fait-on maintenant qu'on y est? »

Ils marchaient le long de l'allée où les magasins s'entassaient les uns aux autres, après quelques instants, ils arrivèrent devant une vieille boutique de fringues. Une sorte de fripperie, mais aux allures plutôt classes. L'adolescente regarda Max et lui lança en lui attrapant la main :

« On vas-y viens, on va essayer des trucs tordus ! »

L'adolescent rigola et se laissa entraîner dans la boutique, il n'y avait personne, mis à part la vendeuse. Il y avait des tenues extravagantes, des trucs que l'on ne pouvait jamais porter... dans la vie réelle. Alors autant rêver le temps d'un instant, non? La jeune femme et Maxi s'amusèrent a essayer des chapeaux de toutes sortes, prenant parfois des photos de leur trouvailles. Les lunettes aussi, y passèrent, puis l'adolescente alla plus au fond du magasin. Là, elle y trouva des robes de soirées et des costumes d'hommes. Ils se sourirent et chacun partit à une extrémité afin de trouver son bonheur. La jeune femme s'arrêta alors sur une robe rose-violette à tulles. Magnifique. Elle l'embraqua et accouru dans une cabine afin de l'essayer. Quand elle en sortit, Maxi avait revêtit un costume bleu farfelu mais élégant malgré tout. Ils prirent la pause puis l'adolescente regarda le prix de la robe. Oui, elle pouvait se le permettre. Une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal, non? Elle la retira alors et les adolescents passèrent en caisse avant de quitter le magasin. Ils étaient encore en train de rire -on ne sait pas trop pourquoi- mais cette ambiance était parfaite. Oui, parfaite ♥

HRP: Désolé pour le temps de réponse >< En plus c'est court, mais j'espère que ça te plaira, je me rattraperai ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 8 Juin - 18:04

Je fus content de voir qu’elle adhérait à l’idée de laisser le hasard décidé de notre destination finale. Cela sembla la faire sourire, ou bien est-ce moi ? Peut importe. Au vu de son visage, la destination ne semblait pas lui plaire tant que ça. Elle se lança alors à son tour. A plusieurs reprises nous fûmes bousculés et je dois l’avouer je ne me gêné pas pour en faire de même aux personnes qui ne s’excusé pas. Faisant de nouveau sourire Marissa. Je préférais de loin la voir sourire ainsi, plutôt que de voir son visage triste. Pourtant elle ne semblait pas vraiment dérangée par le fait d’être bousculé.
A l’intonation de sa voie, je compris que la destination sur laquelle son doigt c’était finalement arrêté, semblait plus que lui convenir. Et elle avait raison, il y avait de quoi faire la bas. J’avais même déjà quelques petites idées en tête. Mais nous verrions sur place.

Nous étions bousculés à chaque arrêt de la rame, à chaque fois que l’on montait ou descendait et Marissa devait se ternir à moi pour maintenir son équilibre. Passant alors mon bras autour de sa taille, je lui souris, d’un air de dire « là tu ne risque plus rien ».Je savais qu’elle ne le prendrait pas mal. Pourtant je fus bien content de sortir de terre. Non je n’étais vraiment pas fan du métro, je préférais de loin ma petite et vieille voiture. Mais bon cela changé un peu les habitudes. Et puis lorsque l’on fait les choses sur un coup de têtes, autant les faire à fond.

« Je ne suis pas mécontent de sortir aussi. Par contre pour l’air frais tu repasseras, car même s’il est meilleur que là dessous, ça ne vaut pas l’air pure des montagnes »

Oui je sais, il ne fallait pas trop en demander, c’était déjà mieux que rien. Il fallait juste quitter un peu la bouche de métro et le centre ou nous nous trouvions. Mais soudainement, j’avais eu envie de me retrouver à la montagne, comme dans mon enfance, avec… Je fus alors tirait par la main par Marissa qui m’entrainais vers le trame…mais bien vite ce fut moi qui me retrouva à la tirer afin de la rattraper. Il s’en fallu d’ailleurs de peu.

« Ma pauvre, je suis désolé. Je crois qu’il va te falloir un petit entrainement de rattrapage. Je me propose pour être ton coach »

Tout semblait si facile avec Marissa, je ne réfléchissais pas à ce que je devais dire. Les choses me venaient d’elle-même. Et cela était vraiment plaisant.

« respire quand même, ne va pas me faire un malaise, sans quoi je me verrais dans l’obligation de te prodiguer les premiers secours »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeMar 29 Mai - 14:03

Walk from the Sun (Max) Sans_t10

Le métro. Une magnifique invention. Nous étions toujours dans la trame, alors que l'impression que la moitié de la ville y était aussi nous asphyxiait, Max me proposa de jouer au jeu de la chance. Il me faisait rire. Il ferma les yeux et leva son doigt qui s'arrêta alors sur Curtis Park. C'était un endroit assez particulier dans Miami, les gens Underground y allait pour faire du skate, des tags ou alors aussi pour les matchs de Football US. C'était bien oui, mais on s’ennuierait vite. Je fermais alors à mon tour les yeux et leva mon petit doigt vers la carte, alors que nous venions d'atteindre le premier arrêt depuis notre montée. Des gens nous bousculèrent pour passer tandis que d'autres nous écrasaient pour entrer et tout ça, dans la sueur. J'adorais le métro.

Miracle Mile. Oh oui! C'était un de mes endroits favoris ! Il y avait tout ! Des bars, des cinémas, des galeries d'arts, des restaurants, des bibliothèques, des théâtres ! Bref, un vrai paradis gigantesque! C'était parfait! Je levais mes yeux à présent ouverts vers le visage de Max' tout en lui souriant de toutes mes dents. Il comprit très vite que c'était là-bas que je voulais me rendre.

- C'est parfait là-bas, on va pouvoir faire plein de trucs!

Elle sourit alors à son ami tandis qu'on la bousculait encore une fois. Se tenant à Max, elle réussit à garder un certain équilibre. Miracle Mile était à présent dans trois arrêts, ensuite, il faudrait prendre le trame jusqu'à Coral Way et longer la rue afin d'atteindre le lieu dit. Ca serait une petite balade assez sympa. J'adorais me promener en ville de cette façon, on se sentait vraiment indépendante à se bouger seule ou avec nos amis non?

Après les trois arrêts, nous descendions enfin du métro et remontâmes à la surface. Ahh de l'air frais ♥

- Ouatch! Ca fait du bien un peu d'air frais!

Puis, je tournais la tête pour voir où était le trame et le voilà qui partait! Tenant fermement la main de Max, je me mis à courir pour essayer de rattraper le bus/trame. Max comprit très vite et acceléra la cadence, bah oui, tu fais du foot, mais pas moi ! Je m'essouflais vite, le trame allait trop vite! Seulement ce dernier ralentit et nous pûmes enfin grimper dedans sous le regard amusés des passagers, nous tenant aux bars de fer. Je reprenais difficilement mon souffle.

- Waouw... j'suis... pas... habituée... Lui souris-je alors.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 25 Mai - 14:27

Je m’étais attendu à ce qu’elle rebondisse sur ce que j’avais dis au sujet de son frère, ce qui ne fut pas le cas. Peut-être préférait-elle méditer sur ce que je venais de lui dire, peut-être avait-elle besoin de plus de temps. Je le respecter tout à fait. Nous parlions de lien du sang, de son frère, ce n’était pas des choses à prendre à la légère, j’en avais tout a fait conscience. Et je n’avais pas du tout l’intention de revenir sur le sujet. D’autant qu’elle avait pris le tournant que je lui proposais et que l’atmosphère était alors redevenu a quelque chose prêt celle du début. Elle avait retrouvé ce visage et ce sourire enfantin qui lui allait à ravir, celui que je lui connaissais si bien et qui me charmais tout a fait. Je ne pu donc que l’accompagner dans ce rire si communicatif. Et je devais l’avouer, rire comme cela ne m’étais pas arrivé depuis bien longtemps et cela me faisait vraiment beaucoup de bien. C’était comme si cela m’enlevé un poids, comme un souffle nouveau. C’était vraiment bénéfique. Est-ce le fait d’être avec Marissa, qui me produisait cet effet de légèreté ? je ne saurais le dire. Et je n’avais pas vraiment envie de m’attarder sur la question juste envie de profiter de cet instant le plus longtemps possible.

J’avais vraiment du mal à m’arrêter, il fallait dire aussi que le rire de la belle n’était pas pour arranger les choses et relancé à chaque fois de plus belle mon propre rire, puis le sien. Un véritable cercle infernal. Qui au final commençait à me donner des crampe d’estomac. Finalement nous avons réussi à retrouver notre calme, même si cela n’était qu’un effet provisoire, le moindre regard de l’autre pouvait être déclencheur d’une nouvelle vague. Je concentré alors mon regard sur le court d’eau, me callant à son rythme paisible. Il du s’écouler cinq minute avant que Marissa de reprenne la parole. Mais ce calme n’avait pas était imposant, comme il pouvait l’être parfois, mais vraiment apaisant et bénéfique. Confortant même je dirai.

Elle me proposait de sortir d’ici, de changer d’air un peu et je trouvais vraiment que c’était une bonne idée. A mon tour, je fixais alors mon regard sur elle et lui sourit.

« Oui tu as raison, évadons-nous un peu »

Me relevant de suite, je lui tendit alors la main pour l’aider à se lever à son tour. Où aller, je ne savais pas, et cela n’avais que peu d’importance. J’avais l’impression d’être soudainement envahit par une envie de liberté. Non que je me sentis réellement pris au piège. Bien que parfois oui. Mais aujourd’hui ce n’était pas le cas. Mais j’avais envie d’un peu de changement et Marissa me proposé ça. Il aurait été vraiment dommage de ne pas en profiter.

A présent nous étions en face l’un de l’autre, sa main toujours dans la mienne, avec douceur je l’entrainais alors vers l’extérieur du campus. Attrapant la première bouche de métro que nous trouvions sur notre passage. Il y avait peu de monde à cette heure. Mais il ne tarderait pas à être bondé. Le métro ne mis pas longtemps à arrivé, tenant toujours la main de Marissa, je l’entrainais de nouveau à l’intérieur.

« Bien alors je te propose de jouer au jeu de la chance, je ferme les yeux et place mon doigt au hasard sur le plan de la ligne et ce sera notre destination, cela te va ?»

Lui adressant alors un grand sourire, l’instant d’après je fermais les yeux et laissé mon doigt choisir notre point de chute. Rouvrant les yeux je découvrais qu’il était tombé sur l’arrêt de Curtis Park.

« Cela te va ou bien tu veux tenter ta chance ? »



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeDim 13 Mai - 14:33

Sa dernière phrase me fit éclater de rire. Un rire simple, franc, sincère, enfantin. J'avais mis la tête en arrière et même si mon rire n'était peut être pas le plus jolie du monde, en cet instant, il était le plus sincère. Il se mit aussi à rire et alors que je ne le fais jamais, mon rire imita le bruit d'un cochon et alors là, ça commença à nous faire rire encore plus fort et encore plus longtemps. J'avais fais tomber ma tête sur son épaule et je sentais les larmes couler sur mes joues tellement je rigolais. Un rire qui part d'une remarque qui devrait prêter juste à sourire et puis nous voilà embarqué dans un fou-rire sans limite, mais qu'est-ce que c'était bon! Ca faisait tellement de bien de rire comme ça. Max' était vraiment quelqu'un de très drôle et être à ses côtés me faisait du bien, car malgré le début de conversation un peu triste, il avait la sagesse humoristique de me faire oublier mes peurs, mes tristesses, pour juste rire. Après un long moment, on réussit quand même à se calmer et je passa mes doigts sous mes yeux pour essuyer mes larmes. Je rigolais toujours et il ne fallait pas que je regarde Max', sinon, je savais que j'éclaterai de nouveau de rire. Je souriais et peu après, je m'allongeais sur le dos, dans l'herbe. Je pouvais voir les branches des arbres jouer avec la lumière du soleil et puis aussi le ciel bleu. Il faisait un temps tellement radieux, j'avais envie de bouger un peu de l'école, d'aller me balader dans Miami, prendre le métro, aller dans le Vieux centre ville, dans les vieilles rues. Je me tournais alors vers mon ami pour lui demander:

- Ca te dirait qu'on sorte un peu de l'école? Je ne sais pas trop où est-ce qu'on pourrait aller, mais justement, on peut prendre le métro, sortir n'importe où et voir où est-ce que l'on tombe?

Je lui souris alors, espérant qu'il accepterait. Comme des explorateurs, le temps d'une chaude après midi, comme retourner en enfance. Aller où l'on a envie, sans craindre de se perdre, sans craindre le temps qui passe, le temps qu'il fait. Prendre n'importe quel moyen de transport, descendre à l'arrêt qui nous parle le plus, marcher tant qu'on en a envie, s'arrêter lorsqu'on jugera que notre course, notre quête, est achevée. N'avez-vous jamais eu envie de faire ça au moins une fois? Parce que Marissa avait toujours eu envie, qu'au lieu de descendre à son arrêt de métro, voir ce qu'il y avait après. Toujours voir plus loin, toujours voir après. Qu'est-ce qu'il y a après la vie? Qu'est-ce qu'il y a après la mort? Qu'est-ce qu'il y a après la raison? Alors tout simplement, à leur échelle, qui y'a t-il après cet arrêt? Et si c'était plus beau? Plus vert? Ou au contraire l'inverse?... Et faire ça avec Maxi' c'était tout simplement, comme retrouver un bon copain d'école, retrouver un rire enfantin, un esprit de découverte que l'on a perdu avec le temps. Maxi', à son contact, permettait à la jeune femme d'être de nouveau une enfant. Elle se sentait bien avec lui, il avait ce côté rassurant oui. Elle appréciait vraiment sa compagnie. Sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeSam 12 Mai - 16:59

Je pouvais comprendre que ce que lui disait la laisse perplexe. Ce n’était pas évident, c’était de son frère dont je parlais, et je pouvais essaiment me mettre à sa place. Mais en même temps je me devais d’être honnête envers elle, et aussi envers moi-même. Oui j’aurais tout aussi bien pu ne rien lui dire de ce qu’il y avait entre son frère et moi. Mais j’aurais eu l’impression de lui mentir, de lui cacher quelque chose. Et j’avais de loin préféré être tous simplement franc et sincère. J’espérais qu’ainsi, elle ne mettrait pas un terme à cette relation amicale naissance entre nous. Oui je l’espérais vraiment très fort. Mais je me doutais aussi que ce que je lui disais, n’était vraiment pas en ma faveur, ni même appréciable. Il était étrange de voir que j’avais peur de la perdre, alors qu’au final je ne la connaissais que très peut, voir même pas du tout. Mais tout semblait si simple, si apaisant avec qu’elle. Alors oui j’avais peur de perdre cette relation, aussi fragile soit-elle pour le moment. Mais je ne lui en voudrais pas si elle prenait la décision de choisir les liens du sang à ceux de l’amitié. Mais cela serait son choix, un choix que je ne lui imposerais jamais. On ne pouvait pas demander ce genre de choix à une personne, même si certaines le faisaient. Je l’avais déjà vécu et cela était vraiment inhumain.

Un léger silence c’était installé entre nous, mais il n’était pas pesant, comme on aurait pu le pensé, il était plutôt emplie de réflexion. Je le voyais, je l’avais quand même un peu blessé et ça n’avait pas été mon intention. Mais maintenant c’était fait. Laissant un temps après ses paroles et son faible sourire, je lui répondis avec douceur :

« Je veux bien te croire Marissa, je n’ai jamais dit que ton frère n’était pas quelqu’un de bien. Je ne le connais pas assez pour ça. Mais vois tu Sateen et plus qu’une simple amie pour moi, elle est comme de ma famille et pour elle je ferais tout autant de chose que toi pour ton frère. Alors c’est juste de la méfiance que j’ai pour lui. »

Il était vrai que présenté de cette façon, je n’avais pas vraiment grand-chose contre son frère. Mais c’était plus fort que moi, je ne pouvais l’expliquer, c’était devenu viscérale. Alors oui j’avais voulu la rassurer. Mais voilà dans une relation on est deux en générale. Jude non plus ne m’appréciait pas. En ce qui concerné la carapace dont-elle parlait, chacun avais en effet sa carapace. Je savais de quoi il était question. La mienne était de me cacher derrière ce Maxi toujours souriant, toujours près à faire la fête, séducteur. C’était l’image que je voulais donner de moi. Alors je pouvais comprendre que Jude pouvais lui aussi montrer un aspect tout autre de lui-même. Même si jusqu’alors je ni avais pas songé, ni pris le temps d’y songer.

J’eu un pincement au cœur lorsqu’elle évoqua sa famille, son frère jumeau, ses parents. J’avais comme une sensation de déjà vu, déjà vécu. Et en même temps j’étais content qu’elle se confie à moi ainsi. Elle ne tirait pas un trait sur cette nouvelle relation. Elle me faisait confiance. Et je ressentais sa tristesse. Qui aurait pu croire qu’un moment qui avait commençait sous le signe de la joie pouvais se détourné aussi vite. Moi je le savais et que trop bien. Elle tourna de nouveau la tête vers moi, toujours avec un sourire, mais emplie de tristesse, tout comme ses yeux, même si elle tentait de me le cacher.

« Je sais ce que l’on peu ressentir lorsque les parents te délaisse. Et je comprends d’autant plus l’importance que ton frère à pour toi et je respect la position peu facile qu’il a prise pour vous. Moi c’est ma nourrisse qui à pris ce rôle. Après je pense qu’il faut que tu laisse peut être du temps à ton frère. Car même si tu es très importante pour lui, ici a Wynwood, il évolue dans un univers auquel tu n’appartenais pas encore, il faut qu’il t’y fasse une place et cela demande un peu de temps. Alors laisse lui encore un peu de temps, ne t’en fait pas trop, il reviendra vers toi, j’en suis sur. »

Oui je venais de prendre la défense, en quelque sorte, de ce frère avec qui j’étais en froid. Cela pouvait paraître étrange. Mais la voir aussi triste, me rendait triste moi aussi. Et j’avais eu envie de partager avec elle ma pensée, car elle était tout à fait sincère. J’étais vraiment persuadé de ce que j’avais en dépit du fait que je ne connaissais pas Jude. Finalement après un instant je repris la parole.

« Et fait moi le plaisir Marissa de laisser cette pauvre herbe tranquille…ou nous allons devoir ressemer toute cette partie si tu continu comme ça. Et autant de le dire tout de suite, je ne suis pas bon du tout en jardinage »

Oui j’avais essayé de détourner la conversation et d’oser une pointe d’humour. Je ne savais pas si ma camarade me suivrait, je l’espérais simplement. Je voulais revoir son si beau sourire, sur son si doux visage.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 11 Mai - 19:39

Walk from the Sun (Max) Tumblr_m3v4fpvXPo1rvzrdmo1_500

Il avait été honnête, franc, clair. Certes, j'avais un peu de mal à entendre ça. Entendre quelqu'un, un ami, me dire qu'il n'appréciait pas mon frère. Les liens familiaux sont les plus forts au monde, non? Alors d'un coup, en apprenant ça, je me sentais comme prise entre deux feux. Je me sentais, comme certains peuvent dire, le cul entre deux chaises. Que pouvais-je lui répondre? Que mon frère était quelqu'un de bien? Oui, Jude était quelqu'un de bien, je le savais. Quand j'étais plus jeune et que j'étais malade, c'était lui qui m'emmenait chez le médecin, qui allait chercher mes médicaments. Quand j'avais un soucis à l'école, il venait toujours prendre ma défense avec Joshua. Quand ce dernier est partit, il est resté dormir avec moi tous les soirs, pendant plus d'une semaine. Il prend toujours ma défense, il assure toujours ma protection, même quand cela s'avère dangereux. Il est le premier à me sortir des ennuis quand je suis la tête la première dedans. Il est mon grand-frère. Il est parfait dans ce rôle, mais connaissais-je réellement ses autres facettes? Quand il était avec ses amis ou alors une fille? Je l'avais déjà vu dans ses situations oui, mais est-ce que je pourrai dire qu'il se conduisait bien dans des situations pareilles? Je n'en savais rien.
Jude était un garçon qui repousse sans cesses ses limites, qui n'en a alors presque aucune. Il est très égoïste dans la vie, sauf avec moi et Joshua. Mais est-ce que cela lui vaudrait une pareille réputation auprès de Maximilien ou même auprès d'autres personnes? Connaissais-je vraiment mon frère?...

Mes coudes étaient sur mes genoux et mes mains pendaient sur mes jambes, j'avais le regard perdu sur l'herbe. Je finis alors par dire, arrachant au passage quelques brins d'herbe verte:

- Tu sais, Jude est quelqu'un de bien. Il n'est pas du genre à faire du mal aux autres, tu n'as pas à t'en faire pour ton amie... Il peut paraître égocentrique, égoïste et con, mais je t'assure qu'il n'est pas comme ça avec tout le monde, je dirai que c'est une sorte de carapace... Chacun se trouve une façon de se protéger, de peut-être... se donner confiance?

Je tournais alors la tête vers lui pour lui sourire timidement, alors que je lâchais l'herbe que j'avais arraché, me frottant les mains ensemble pour les nettoyer. Je les joignis alors devant mes jambes, les encerclant de mes bras. J'avais des allures d'enfant, comme si je n'arrivais pas encore à totalement grandir. Etait-ce ça, me défense à moi? Peut-être... oui, j'avais peur du monde, peur de l'avenir, mais était-ce une raison suffisante pour m'empêcher de vivre ma vie d'adolescente? Non, sûrement pas, néanmoins ça me rassurait pour le moment, alors on verrait bien quand il serait temps d'évoluer, si un jour j'y arrive. Après une petite pause, je relevais la tête pour regarder en face de moi pour y perdre mon regard. Oui, j'étais proche de lui.. Bien sûr que oui. C'était mon frère. Mon sang, ma chair. Où c'était plutôt moi qui l'étais. Même si j'étais bien plus proche et fusionnelle avec Joshua, mon jumeau, la relation que j'entretenais avec Lukas était magnifique. Je me permis alors de répondre:

- Bien sûr que nous sommes proches, nous sommes trois enfants, Lukas, puis moi et mon jumeau, Joshua. Mes parents ne sont pas du genre... très présents, si tu vois ce que je veux dire. Alors on a grandit ensemble. Je n'ai pas honte de dire que Jude est plus qu'un grand frère, pour moi, c'est comme un père, comme un tuteur auprès duquel je grandis, il me supporte, aide à mon développement et puis un jour, je le ferai seule, mais il a toujours été là pour moi. Pour des trucs insignifiants, comme les moments les plus terribles.. Mais je t'avoue que depuis le départ de mon jumeau à New York, j'ai la sensation que quelque chose à changé... J'ai changé de lycée pour moins être seule et au final... ça se produit quand même. Je n'ai presque pas vu mon frère de la semaine tu vois... alors je ne sais pas... ça me fait quelque chose, quelque part, ça me rend triste...

J'avais baissé les yeux et j'arrachais toujours l'herbe devant moi, un sourire triste et gêné vint se dessiner sur mes lèvres, je me sentais triste en ce moment, ô combien triste. Allais-je pleurer? Non, il ne fallait pas gâcher cette journée, les autres n'y était pour rien dans ma tristesse, ils n'avaient pas à subir mes larmes. Je tournais la tête dans le sens inverse de Max pour fixer alors l'école au loin, puis après quelques secondes, je la tournais vers lui, imitant un pâle sourire pour le rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 11 Mai - 19:14

Elle réagit à peine à ma remarque, comme gêné, mais un gêne vraiment adorable, tout juste ce qu’il fallait pour me permettre de voir que même si mon attitude resté charmeuse, cela la touché quand même un peu et non pas que cela lui semblait lourd. En même temps c’était moi et j’aurais bien du mal à changer. Mais voilà c’était étrange, avec Marissa, cela venait vraiment naturellement. Je n’aurais pu l’expliquer. Un peu comme avec Sateen, même si là encore c’était bien différent. Même si elle ne s’en rendait pas compte, sa gêne faisait son charme, elle la rendait un peu plus vulnérable, tel un oiseau tombé du nid que l’on veut absolument protéger. Oui c’était tout à fait ça. Son murmure me fit sourire, il manquait d’assurance, mais je trouvais cela vraiment mignon.

Elle ne répondit pas au clin d’œil que je fis en rapport avec son frère, ni même si elle accepté ma compagnie. Elle semblait plutôt dans ses pensées, ce qui me permit un instant de la regarder, sans vraiment qu’elle en prenne conscience. Je trouvais qu’elle avait un visage assez enfantin mais assez femme en même temps, un juste milieu, qui lui donné ce petit plus que j’apprécier. Une jeune fille un peu perdu entre deux univers. Encore une fois, je retombais sur le petit oiseau égaré. Je souris à cette pensée. Et finalement la belle revint parmi nous. Cela n’avait duré qu’un instant, juste le temps d’un battement d’ailes de papillons peut être.

L’aidant alors à sortir du ruisseau, elle s’installa par la suite sur l’herbe. Ainsi je pouvais rester avec elle. Je ne doutais pas que sinon elle me l’aurait clairement fait comprendre, ou sous entendre. Je m’installais alors près d’elle, mais pas trop près non plus. Et je dois avouer que je ne m’étais pas du tout attendu à la question qu’elle me posa. Alors oui j’ai marqué un temps d’arrêt, certainement fait une légère grimace. Et puis ai finit par lui sourire. Je comprenais qu’elle ait envie de savoir, vu comment notre rencontre c’était terminé, froidement, à la venu de son frère.

« Je vois que tu as un excellent sens de l’observation, en même temps, il aurait été difficile de ne pas constater cela »

Oui j’avais sortit sa sur le ton de la plaisanterie, en lui souriant parce que je ne tenais pas à faire dans le mélodramatique et que j’espérais que cela aller m’aider à aborder la suite. Car oui elle avait le droit de savoir. J’espérais simplement que son opinion sur moi ne changerait pas. Mais ça il n’y avait qu’une seule façon pour le savoir. Portant alors mon regard sur le coure d‘eau.

« Non pour être sérieux, pour une fois, entre ton frère et moi, les relations son un peu froide, tu l’auras compris et je pense que c’est en partie de ma faute. Il t’a peut être parlé de Sateen. C’est ma meilleure amie et je trouve qu’il tourne trop autour d’elle, comme s’il cherchait quelque chose qu’il n’est pas en droit de savoir. Alors oui je la protège, peut être un peu trop. Disons que je me méfis de ton frère, je n'ai pas confiance. C’est pour cela qu’il y a un peu de tentions entre nous. »

Mon regard n’avait pas quitté le ruisseau, et je savais que le sien avais de temps à autre, ou tout le temps posé sur moi. J’espérais simplement que le fait d’avoir était franc avec elle, n’entacherai pas la toute fraiche relation que nous avions. Car j’aimais vraiment passer du temps avec elle, c’était si simple. Ce pourquoi avant qu’elle ne dise quelque chose je repris la parole, en la regardant cette fois.

« Rien de bien méchant. Mais je comprendrais si tu avais du mal avec cela. Je ne t’en voudrais pas et je le respecterais complètement. C’est ton frère, c’est ta famille. Et je sais combien les liens familiaux son important. Et tu as l’air vraiment proche de lui, non ? »

Je lui souris alors, un sourire certes un peu plus atténue que le tout premier que je lui avais adressé de prime abord. Un sourire qui se voulais mitiger car j’attendais de connaître ce qu’elle pensait de tout cela.



HS: du coup j'ai fait un peu plus long cette fois ci...hihihi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 11 Mai - 15:39

Max' était un charmeur, il avait ça dans le sang, ça faisait partie de lui, c'était comme ça. est-ce que ça me plaisait? Je pense que oui, la façon séduisante et romantique qu'il avait de charmer, par ses attentions, sa façon de parler, de regarder et surtout de sourire rendait toutes nos rencontres romantiques, au vrai sens du termes. Il y avait toujours un peu d'action et surtout, une action le mettant en valeur, lui & ses vertues. Comme dans tous ces romans d'amour que j'avais lu, il avait tout du preux chevalier. Vraiment.

Max' avait comme une facette de sa personnalité qui semblait provenir d'un autre temps. Parfois une façon de parler ou d'agir, il réussirait toujours à me surprendre. Ca pourrait dès lors me faire penser qu'il pourrait être une sorte d'Immortel veillant sur le monde depuis des siècles. Mais ça, c'était mon imagination de littéraire qui revenait au galop. J'écrivais des histoires par dizaines, je n'en avais cependant jamais terminé une seule d'ailleurs! Enfin, bon, revenons-en à nos moutons. En tout et simple réponse au jeune homme, je lui souris, limite gênée tout de même, passant une mèche de cheveux derrière mon oreille je finis par lui murmurer:

- Si tu le dis...

Max' ne tarda alors pas à faire une petite remarque sur Jude, ce qui me fis sourire. En effet lors de leur première rencontre, ça avait été assez glacial entre eux, j'avais demandé à Lukas (Jude) de m'en dire plus mais il n'avait pas voulu. Alors je poserai la question à Maximilien, il me répondrais, je le savais bien. En tout cas je l'espérais. Pourquoi deux garçons ne s'entendaient-ils pas? Soit à cause d'une magouille qui a mal tourné, mais là, ça ne collait pas pour Max', je ne pense pas que ça soit son genre. Soit pour une histoire d'argent? Etant donné notre situation familiale je ne pense pas que ça soit ça. Soit pour une fille? Peut-être ça oui... Jude serait-il jaloux de Max'? C'était l'option qui me paraissait la plus logique, mais j'avais hâte d'entendre la réponse de Max. Quelle était ce petit mystère qui allait nous compliquer la vie, si je devenais amie avec Max' alors que lui et mon frère se détestent!

Il m'aida alors à remonter sur l'herbe et j'acceptais avec plaisir sa main. L'herbe était douce et l'ombre des arbres nous apaisait de cette chaleur. Je finis par m'asseoir dans l'herbe. Max' me parlait de Jude, comme si je le voyais tous les jours, alors que non. C'était le but en venant ici oui, mais on se voyait encore moins qu'avant j'avais l'impression.. Ca me rendait triste de dire et penser ça, alors je préféra poser directement la question que j'avais en tête:

- En parlant de Jude, il se passe quelque chose entre toi et lui?

J'espérais ne pas le mettre mal à l'aise avec ma question, mais il est vrai que la façon dont notre première rencontre s'était terminée, m'avait fait assez... mauvaise impression quand même...

HS: Haha mais moi j'aime les romans *-* ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeVen 11 Mai - 14:54

Je ne fus pas surpris de la voir sursauter, je mis attendais et j’en souris, assez fier de moi, je devais l’admettre. Je fus un peu plus surpris d’être éclaboussé involontairement, certes, mes éclaboussé quand même. C’était ce à quoi j’avais de prime abord pensé, mais au vu de la fraicheur de l’eau, je me rendais compte que j’avais bien fait de ne pas m’arrêter sur ce choix. L’eau étais vraiment fraiche et il ne faisait pas encore assez chaud pour se lancer dans une telle aventure et pourtant j’étais sur que cela aurait été très amusant.

Mais l’eau n’était pas la seule à être fraiche, ses lèvres qui venait de se poser sur ma joue, l’était tout autant. C’était ce que l’on pouvait appeler un baisé rafraichissant, tout comme l’était sa propriétaire.

- Max' ! Tu vas bien?


« Je vais très bien, surtout par un si beau soleil et en ta compagnie maintenant, il faudrait être difficile, tu n’es pas d’accord ? »

Charmeur, moi, non juste un peu. Mais il fallait dire que Marissa avait cet effet sur moi. Avec elle, tous était naturel et franc. C’était d’ailleurs ce coté naturel qui m’avait tout de suite plus chez elle. Bon il faut dire aussi que le fait de la rencontré pour la première fois alors qu’elle semblait perdu avait joué pour beaucoup. Elle avait eu l’air tellement vulnérable ce jour là, que le coté chevalier servant, en moi, était ressortit tout de suite. J’avais alors vraiment passé un bon moment en sa compagnie, un moment simple et sincère. Bien sur c’était sans compter l’arrivé de son frère. Je n’aurais jamais pensé que d’ailleurs il puisse être de la même famille. Bon maintenant, en y regardant bien, c’est vrai qu’il y a comme un air de ressemblance entre eux. Mais ils ont pourtant l’air si différent. C’est aussi ce qui me donne envie de connaître un peu plus Marissa, plus que son frère en tout cas.

« Et toi comment vas-tu ? Jetant un rapide coup d’œil au alentour je rajoutais alors « Ton frère ne vas pas rappliquer si je te parle ? De toutes façon cette fois je ne compte pas laisser ma place, il t’a pour lui tout le reste du temps, aujourd’hui il me plairait bien de passer un peu de temps avec toi, enfin si tu es d’accord bien entendu ? »

Faire référence à son frère en cet instant était juste un clin d’œil à notre rencontre. Je lui tendis alors la main avec un grand sourire, afin de l’aider à sortir du ruisseau. Je le savais, c’était un peu risqué. Mais je lui faisais confiance. Avais-je raison, c’était une tout autre question.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeMer 9 Mai - 20:25

Walk from the Sun (Max) Tumblr_m3a96cJ5nJ1qkpcapo1_500

- On fait prendre un bain à ses adorables pieds mademoiselle, l'eau est bonne?

Cette voix. Ce souffle là dans mes cheveux, amenant une douce odeur épicée sur ma peau. Je fus alors surprise et mon corps réagit de la sorte, me faisant sursauter, l'eau de la rivière nous éclaboussa tandis que je me tournais pour le regarder et m'éloigner un peu de lui. Max. Il était le genre de garçon qui aurait pu me soulever au dessus de l'eau pour ensuite m'y mettre totalement, juste pour rire, pour un sadisme humoristique léger. Il souriait, il avait cette façon de sourire, ce charme, un visage hyper malicieux en fait, comme un petit garçon qui serait le premier à faire des conneries et à lancer des plaisanteries. Il me faisait rire et rien qu'à le regarder, je ne pu m'empêcher de sourire. Passant ma main sur son épaule, je me mis sur la pointe des pieds afin de déposer une bise sur sa joue pour le saluer. Ma voix laissa alors échapper un joyeux:

- Max' ! Tu vas bien?

Après quoi, je recula d'un pas ou deux pour le regarder. Max' et moi, on s'était rencontré le jour de mon arrivée ici. C'était Jude qui devait venir m'accueillir mais il avait eu un léger soucis et allait donc être en retard, j'attendais donc dans l'allée centrale extérieure, avec ma valise, quand j'ai croisé la route de Max', il m'a longuement regardé avant de me demander ce que j'attendais, après lui avoir expliqué ma situation, brièvement, il s'est proposé pour m'accompagner pour mon entrée à Wynwood. J'ai franchement apprécié son aide, un vrai gentleman, il portait ma valise, m'ouvrait les portes et m'a montré tous les lieux importants à connaître, puis m'a aussi montré ma chambre. Cependant, mon frère nous a finalement rejoint et là, un blanc s'est installé entre nous trois. Max' a préféré partir et pour simple explication de la part de mon frère j'ai eu droit à un "ce mec est barge". Ca ne m'aidait pas réellement, car Jude avait tendance à exagérer un seul critère chez les gens, celui qu'il aimait ou détestait le plus en règle générale. Mon frère s'était dès lors chargé de moi et je n'avais pas recroisé Max jusqu'à maintenant, dans cette rivière. On se souriait, comme si on était contents de se revoir. Ce type m'avait quand même bien faite rire lors de notre rencontre, il n'avait pas arrêté et je crois que c'était quelque chose que j'appréciais vraiment, puisque toutes les personnes que j'appréciais avait ce grain de folie. Cette chose qui fait la différence et que je n'ai pas tellement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeMer 9 Mai - 19:52

Walk from the Sun (Max) Tumblr_luijq4IaMJ1qi89wco1_500
Mercredi, nous étions déjà mercredi, le temps passé vraiment vite, je ne m’en rendais vraiment pas compte. Mais voilà, le temps passe vite lorsque l’on aurait bien envie au contraire qu’il prenne tout sont temps et inversement, il s’amusait à prendre son temps, alors que l’on n’attendait qu’une seule chose de lui, qu’il file à vitesse grand V. Alors non je n’avais pas fait attention que nous étions déjà mercredi. Je n’en pris conscience que lorsque Scott et Sateen frappèrent à ma porte. Le mercredi, nous avions coutume de nous retrouver et de nous faire un resto, que ce soit le soir ou le midi, cela varié en fonction de nos envies et de nos occupations. Je du alors me dépêcher de m’habiller un peu mieux, sans quoi j’aurais le droit au regard noir de Sateen et pourtant j’étais très bien dans les vêtements que je portais. Mais je tenais beaucoup trop à mon amie pour la voir se fâcher juste pour une tenue. Même si je savais bien que ce n’étais qu’un prétexte pour m’embêter un peu plus, je devais dire que cela marchais très bien. Le temps que je me change, Lukas nous avait rejoints. Et oui sans lui, cela n’aurais pas été notre journée. Nous voilà donc en route pour passer un moment ensemble, comme nous le faisions lorsque nous habitions tous à New York. Je souris à cette pensée. Ce temps là été bien loin et nous avions tous changé plus ou moins. Mais nous étions toujours resté proche et c’était vraiment ça le plus important.

Nous avions choisie un restaurant Italien, cela convenais à tous le monde. Nous faisions en sorte de changer de style à chaque fois et selon les envies de chacun. Aujourd’hui, c’était Lukas qui avait choisi et nous n’avions pas eu à débattre trop longtemps. Heureusement car mon estomac lui n’aurait pu attendre trop longtemps. Je dois l’avouer, nous avons bien mangé. Il faudrait que je me souvienne de cette adresse. Nous en avons profité pour Fêter l’intégration de Scott dans l’équipe des Cannonballs. Ce que je dois dire me ravisait. Beaucoup plus en tout cas que de savoir Sateen avec Valentin. Et oui, elle m’en avait touché deux mots avant que l’on s’installe, je lui avais juste sourit et n’avais rien dit d’autre à ce sujet.

Il devait être au alentour de 15h quand nous sommes enfin sortit du resto, après avoir pris notre temps. Nous savions qu’après chacun de nous aller retourner à ses occupations. Aussi avions-nous profité du beau temps pour passer par le parc, histoire de prolonger un peu plus ce temps passé ensemble. Le premier à nous quitté fut Lukas, il avait promis à je ne sais qui de le rejoindre. J’avais hâte de connaitre le nom de cette jeune fille. Je le lui demanderai ce soir. Puis Sateen et Scott partirent à leur tour. Et je me retrouvais alors seul au milieu du parc. Je n’avais rien prévu de spécial. Je décidais alors de profiter de ce beau temps et du parc encore un peu. Je connaissais un endroit tout à fait sympa ou je pourrais me poser tranquillement. J’en pris donc la direction.

Non loin du dit endroit, je su assez vite qu’il y avait déjà quelqu’un. J’avais hésité un instant à repartir directement, mais ma curiosité fut plus grande et je m’approchais donc un peu plus afin de voir de qui il s’agissait. Je souris, si je ne me trompais pas il s’agissait de la ravissante Marissa. Cette dernière venait de mettre les pieds dans l’eau. La tentation était vraiment trop grande, l’occasion trop belle. Je m’approchais alors de la jeune femme, le plus silencieusement possible, histoire que la surprise soit total. J’hésité un instant à sauter et ainsi l’éclabousser. Mais je me doutais que l’eau était fraiche et qu’elle pourrait mal le prendre. Je préfère la surprendre juste par ma présence. Je me trouvais à présent juste derrière elle, elle devait être dans ses pensée, ou bien absorbé par la plénitude qu’elle ressentait, car elle sembla ne pas m’avoir entendu arriver, ce qui me convenais tout a fait. Me penchant alors un peu vers elle.

« On fait prendre un bain à ses adorables pieds mademoiselle, l'eau est bonne? » lui avais-je alors soufflé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitimeMer 9 Mai - 18:59

Walk from the Sun (Max) Tumblr_m2fd6tDGVr1r56x2g

Mercredi après-midi. Ma première demie-journée de libre depuis mon inscription à Wynwood, j'avais beaucoup de trucs à faire, je devais acheter les bouquins qu'il me manquait, je devais commencer à rendre certains devoirs et recopier mes cours, bref, à peine sortie de ma salle de classe avant le déjeuner et j'étais déjà fatiguée de l'après-midi qui s'annonçait. Je monta à ma chambre pour y laisser mon sac de cours, prenant simplement mon grand sac, qui me servait de sac à main, pour y mettre en bordel un peu plein de choses : téléphone pourri, monnaie, MP3, mes papiers etc.. Je pris mes clefs et ferma ma chambre avant de redescendre les escaliers, mon ventre criait famine, il fallait absolument que je m'achète quelque chose à manger! Je quittais l'école, marchant lentement dans la rue, mon casque sur le crâne et la musique assez fort, j'aimais beaucoup faire ça, tout en regardant les gens, ça donnait une impression de clip, parfois ça collait vraiment, parfois, pas du tout. En ce moment, j'écoutais ça. C'était la chanson que j'écoutais en boucle depuis que j'étais arrivée à Wynwood, je n'arrivais pas à m'en lasser. Ca me donnait envie de danser en plein milieu de la rue et si seulement j'avais été comme mon frère... je l'aurai fais sans hésiter. Lui, il n'a peur de rien, il fait ce qu'il lui plaît, sans jamais se soucier des autres et de leurs regards tandis que moi, c'était tout l'inverse... pour tout et n'importe quoi. Alors non, je ne me mettais pas à danser ni même à chanter tout bas, j'écoutais simplement la musique et laissait libre recourt à mon imagination et mon esprit qui se chargeaient du reste. Je m'arrêtais dans un stand de hot dog ambulant non plus de là et je lui en pris deux, attendant ma commande, je pris la direction du métro afin de pouvoir me rendre plus vite dans le centre ville. J'y dévora mes Hot-dog rapidement et ça ne choquait personne, aux USA, on est vraiment libre. Mais cette liberté est synonyme d'ignorance et ça, ça me déplaisait. Une fois dans le centre ville, je m'arrêtais acheter un soda et puis je me mis en quête de mes bouquins, après une bonne heure, j'avais finis par tout trouver. Je rentrais donc à l'école, il n'était que 13 heures trente. Je montais rapidement les marches afin d'aller dans ma chambre pour bosser. J'y suis restée le temps qu'il me fallait pour être à jour, je n'en pouvais plus! Mon dos me faisait mal et mes doigts étaient tout engourdis. J'avais la fenêtre d'ouverte, il y avait un vent frais, ça me faisait du bien, je passais mes mains dans mes cheveux et me fit basculer en arrière, fermant les yeux. Oui, j'avais envie d'aller un peu dehors...

Je pris ma musique et je descendis de nouveau comme ça, j'avais un slim noir délavé ainsi qu'un tee-shirt des Raiders, une équipe de Football US. Mes cheveux étaient détâchés et mes converses me faisaient ressentir qu'elles étaient bien assez usées, tant pis, je les aimais mes converses pourries moi. Je me retrouva presque en courant dehors, il y avait quelques étudiants qui avaient eu la même idée, mais il n'y avait pas foule non plus, en même temps peu de monde reste à l'école quand on a quartier libre, encore moins quand on est riche... enfin bon... Marissa alla donc vers le Parc de l'école, marchant dans l'herbe, elle ne tarda pas à s'éloigner un peu de l'école, il y avait de grands espaces, pas encore tondus. Un petit cours d'eau ruisselait à côté et l'adolescente fut alors tentée. Enlevant ses chaussures et ses chaussettes, elle ne tarda pas à relever le bas de son pantalon afin d'aller tremper ses pieds dans l'eau alors totalement glacée. Ca faisait tellement de bien, il n'y avait pas un bruit, personne pour l'ennuyer, il y avait un petit vent, un soleil caché par les arbres ce qui donnait vraiment une ambiance parfaite. Elle était parfaitement au bon moment, au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Walk from the Sun (Max) Empty
MessageSujet: Re: Walk from the Sun (Max)   Walk from the Sun (Max) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Walk from the Sun (Max)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »
» Walk down the same road ft. Ilya
» (nemirel) my shadow's only one that walk beside me.
» Let's take a walk in the heather moorlands (Rowan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wynwood University :: Our memories :: Our Memories :: Rps à archiver :: RPs abandonnés-
Sauter vers: